Faits divers
URL courte
Par
274116
S'abonner

Une nouvelle agression contre personne âgée, cette fois dans un quartier jugé tranquille. Un groupe d’individus est entré dans l’appartement d’une famille en frappant avec une grande brutalité un homme de 82 ans à mobilité réduite.

Une famille a été agressée par une bande dans son appartement à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, le 16 mars. Selon Le Figaro, cet acte de violence a provoqué l’hospitalisation du père de 82 ans qui est handicapé moteur.

Une enquête est en cours, a confirmé au quotidien le parquet de Montauban.

D’après les sources du Figaro, en fin d’après-midi, une des filles du couple habitant sur place aurait raccompagné une infirmière s’occupant des soins de son père et serait tombée sur un «groupe de jeunes» squattant et «fumant» aux abords de l’immeuble.

La Dépêche du Midi indique que la femme avait déjà interpellé certains d’entre eux quelques jours auparavant. Cette fois-ci, elle leur aurait demandé de partir, «n’ayant rien à faire là et surtout pas du trafic».

L’implication d’un trafic de drogues n’est pas encore confirmée.

Le Figaro précise que vers 20h, les individus seraient revenus en plus grand nombre. Ils sont alors parvenus à entrer dans le hall et ont localisé l’appartement de la famille, qui n’aurait pas pu voir l’ensemble du groupe avant d’ouvrir sa porte.

Les jeunes seraient ensuite entrés et auraient frappé l’octogénaire, le faisant chuter. La victime a ensuite été évacuée par les pompiers et a été hospitalisée.

À son tour, le bailleur social de l’immeuble, Tarn-et-Garonne Habitat, a expliqué au Figaro que l’immeuble date de 2018, est fait pour l’accueil des personnes âgées ou à mobilité réduite et est considéré comme très tranquille.

«Nous n'avions pas eu de souci de délinquance jusqu'à cette agression», a souligné l'office, ajoutant avoir embauché une société de sécurité pour éviter tout squat ou représailles, et protéger les résidents.

Un vigile et un maître-chien sont désormais sur place, jusqu'à nouvel ordre. La famille a néanmoins demandé son déménagement vers un nouveau logement social.

De récents cas de violences contre des séniors

Les personnes âgées sont souvent victimes d’agression. Dans son article publié sur le portail Cairn.info, le sociologue de l'Institut Paris Région, Tanguy Le Goff, rappelle qu’en 2010 la question de l’insécurité des seniors avait même été placée pour la première fois sur l’agenda politique national à la suite d’un fait divers fortement médiatisé: le double assassinat par 78 coups de couteau d’un couple de sexagénaires de l’Oise au mois de janvier.

Début mars, quatre personnes avaient été agressées par un homme armé d’un couteau dans la commune de Sartène en Corse. Un octogénaire figurait aussi parmi les victimes. Il a été grièvement blessé et transporté par hélicoptère vers l’hôpital.

Le 10 mars, une femme de 86 ans a été violemment attaquée à Marseille. Un homme lui a assené un coup violent au visage à l’aide d’un objet. Après que la victime est tombée inconsciente, il a pris la fuite en emportant son sac à main contenant 30 euros en liquide et quelques effets personnels.

Lire aussi:

«Pas de ministres, pas d’hommes politiques»: Pierre-Jean Chalençon s’explique après sa garde à vue
«On n’a pas été écouté»: un réanimateur fait la leçon à Jean Castex
Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
Tags:
bande, personnes âgées, agression, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook