Faits divers
URL courte
Par
161249
S'abonner

Tandis que les fêtes ou rassemblements en France se répètent plus souvent ces dernières semaines et réunissent généralement des gens non masqués qui ne respectent pas les gestes barrières, les autorités locales s’indignent d’un tel comportement.

Les gestes barrières ne restent souvent que sur le papier, malgré la situation qui s’aggrave en France dans le domaine sanitaire. Alors que les autorités introduisent des mesures plus restrictives afin de combattre la propagation du Covid-19 dans l’Hexagone et demandent de respecter partout les gestes barrières, les citoyens, fatigués après plus d’un an d’épidémie, violent les mesures gouvernementales et se rassemblent pour faire la fête ou sortir dans les rues pour des manifestations non autorisées.

Suite à une double manifestation pour le climat et la culture suivie par un rassemblement festif qui a eu lieu ce samedi à Lorient, son maire s’est indigné de ce genre de comportement en le qualifiant pour France Bleu d’«inadmissible» dans les conditions sanitaires actuelles. Des images des gens dansant, dont la plupart sans masque, ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Alors que le rassemblement a commencé dans le calme, il s’est transformé par la suite en concert en plein air.

Fabrice Loher, maire de Lorient, différencie la raison du rassemblement et le fait de l’organiser à cause de la situation sanitaire. Il a tenu à préciser que si la situation était différente, il aurait lui-même rejoint ce rassemblement en faveur du climat.

Le maire avance des idées

Son mécontentement est également dirigé vers les autorités. De ce fait, l’élu a saisi la préfecture du Morbihan.

Il a avancé l’idée de prévoir des limitations pour les manifestations dans le futur, en proposant d’élaborer une stratégie et, par exemple, limiter le nombre de participants à un rassemblement ou prévoir l’organisation de gestes barrières qui pourraient être respectés par les participants.

En réponse, la préfecture de Lorient a souligné qu’elle travaillait à que la situation de ce week-end ne se répète pas.

Des rassemblements à Marseille et à Annecy

Le week-end dernier, la fête à Marseille, qui a rassemblé des milliers de personnes non masquées, a également frappé le maire de la ville Benoît Payan qui a jugé d’égoïste un tel comportement des participants.

En outre, à Annecy ce dimanche 21 mars, des personnes sans masque ont manifesté pour demander de vivre comme elles le souhaitent. Les participants à cette marche pour un «printemps des libertés» se sont décrits comme des gens qui sont réunis pour dénoncer la «dictature sanitaire qui dure depuis un an».

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
La France menace la Russie et Poutine au sujet de Navalny, promettant des sanctions en cas de décès
Tags:
confinement, Covid-19, manifestation, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook