Faits divers
URL courte
Par
103317
S'abonner

Dans l’Essonne, au premier jour du confinement, les forces de l'ordre sont tombées, par hasard, sur un barbecue géant clandestin organisé au mépris de toutes les restrictions… et se sont faites caillasser par les participants.

Face à l’accélération du virus, des «mesures plus exigeantes de freinage» sont en place pour quatre semaines, depuis le dimanche 4 avril, dans l’Essonne, comme dans toute la France. Bien que les repas de plein-air et barbecues soient interdits sur la voie publique et les espaces accessibles au public dans tout le département, les policiers ont toutefois réussi à tomber par pur hasard sur un barbecue géant dès le premier jour du confinement.

Comme le relate Le Parisien, dépêchés le 4 avril pour l'enlèvement en pleine rue d'un homme au Coudray-Montceaux, les policiers ont localisé la voiture des deux suspects à Corbeil-Essonnes. Arrivés sur place, ils ont atterri dans un barbecue clandestin réunissant une centaine de personnes.

Ces dernières ont alors encerclé les voitures des forces de l'ordre et ont commencé à leur lancer des projectiles. Rejoints par une dizaine de leurs collègues, les policiers ont utilisé du gaz lacrymogène, des grenades de désencerclement et ont tiré au LBD afin de maitriser la foule.

Un policier a été blessé légèrement à la cheville et un véhicule dégradé. Les deux auteurs présumés de l'enlèvement ont été interpellés, ainsi que deux autres personnes pour «participation à un groupement en vue de commettre des violences» et «outrage», a confié au Parisien une source policière.

La victime de l'enlèvement, connue de la justice pour des délits liés aux stupéfiants, a plus tard contacté le commissariat mais refusé de s'y rendre.

D’autres précédentes violations majeures

Depuis son entrée en vigueur, l’application du couvre-feu et des nouvelles mesures a été troublée par des rassemblements clandestins en dépit de l’annonce d’Emmanuel Macron.

Ainsi, plusieurs dizaines d’individus se sont rassemblés le 4 avril pour un barbecue à Saint-Denis, dans le 93, au mépris de toutes les restrictions.

En outre, un reportage de M6 sur des soirées clandestines dans des restaurants parisiens a fait surface le 4 avril et a débouché sur une enquête pénale dont l’objectif est d’identifier organisateurs et participants.

Lire aussi:

Cas de thrombose: les USA préconisent une pause dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Libéré à cause de la pandémie, il aurait récidivé et violé une mineure dans l’Isère
Tags:
barbecue, Essonne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook