Faits divers
URL courte
Par
2915
S'abonner

Une soirée a dégénéré près de Nantes avec l’arrivée de jeunes inconnus des organisateurs, lesquels ont alerté les forces de l’ordre. Lors de l’intervention, un gendarme a été blessé.

Un gendarme a été blessé lors d’une intervention dans une soirée qui a dégénéré à Vertou, non loin de Nantes, rapporte France Bleu.

Selon ses informations, la gendarmerie départementale a dû intervenir à l’appel des organisateurs débordés qui ont vu affluer chez eux de nombreux convives, dont des jeunes qui n’y étaient nullement invités.

«C’était un peu comme dans le film Projet X», raconte un gendarme aux journalistes. À son arrivée, la patrouille s’est trouvée confrontée à un jeune agressif qui ne s’est pas laissé interpeller facilement.

Ce dernier a notamment poussé un gendarme, qui s’est fait une entorse et a eu une prescription de huit jours d’incapacité temporaire de travail (ITT), relate France Bleu.

Appel à la prudence

Des intrusions de ce genre ne sont pas rares et s’avèrent parfois bien plus dramatiques que cette fois-ci: ainsi en mars dernier, une jeune habitante de Carquefou, également près de Nantes, a organisé une fête en l’absence de ses parents en lançant une invitation sur un réseau social.

Or, la soirée a pris une tournure moins festive avec l’arrivée de voleurs qui se sont glissés parmi les convives. Menaçant les invités avec une arme blanche, ils ont dérobé des bijoux ainsi qu’une voiture, selon Ouest-France.

Les forces de l’ordre rappellent donc la nécessité d’être prudent avec les invitations sur les réseaux sociaux, pour éviter que des personnes malintentionnées n’en profitent pour s’incruster.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
gendarmerie, soirée, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook