France
URL courte
Des attentats en France (janvier 2015) (71)
0 56
S'abonner

Les services de la ville craignent que les acteurs en uniforme soient la cible d'attaques terroristes, mais aussi que les Parisiens confondent les tournages de films d'action avec des événements réels.

Les autorités de Paris ont interdit de tourner les scènes d'action engageant des acteurs en uniformes militaires ou de police dans les rues de la capitale suite aux attentats de 7, 8 et 9 janvier derniers qui ont fait 20 morts, a rapporté l'agence Associated Press.

Les services de la ville craignent que les acteurs en uniforme soient la cible d'attaques terroristes, mais aussi que les Parisiens confondent les tournages de films d'action avec des événements réels.

Marche républicaine à Paris le 11 janvier 2015
© REUTERS / Charles Platiau
Les médias français ne confirment pas l'information sur l'interdiction totale, mais précisent que plusieurs demandes de tournage de scènes en extérieur ont déjà été rejetées. Selon Le Monde, "l'interdiction durera le temps que le plan Vigipirate, actuellement au niveau +alerte attentat+, restera en vigueur en Ile-de-France, soit, comme Matignon l'a dit fin janvier, +aussi longtemps que nécessaire+".

Plusieurs réalisateurs ont déjà modifié leurs plans de production suite à cette décision. Stéphane Guillemet a notamment dû renoncer à tourner une scène de son film Flics tout simplement, qui devait montrer un officier de police devant une école.

En 2014, Paris a délivré des autorisations de tournage à 1.159 productions, selon les médias.

L'Arc-de-Triomphe illuminé pour Charlie Hebdo
© REUTERS / Youssef Boudlal
Les policiers et militaires protègent toujours les lieux sensibles comme les écoles, les rédactions des médias, les centres commerciaux et les établissements religieux dans la capitale française dans le cadre du plan Vigipirate.

Une attaque contre l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo perpétrée le 7 janvier dernier a marqué le début d'une série d'attentats dans la région parisienne qui ont fait 17 morts en trois jours, dont trois policiers. La police a éliminé trois terroristes le 9 janvier dans le cadre de deux opérations spéciales.

Dossier:
Des attentats en France (janvier 2015) (71)

Lire aussi:

Terrorisme: Paris débloque 425 M EUR supplémentaires (Valls)
"No-go zones" à Paris : Anne Hidalgo annonce une plainte contre Fox News
Vague d'arrestations en France après les attentats de Paris
Réflexions sur la France de Charlie Hebdo
Tags:
Vigipirate, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook