France
URL courte
Euro 2016 (115)
494
S'abonner

Selon le directeur de la police européenne, d'éventuels attaques sur les lieux du championnat pourraient devenir un défi particulier pour les forces de l'ordre.

La police européenne, Europol, a mis en garde contre d'éventuels attentats terroristes par le groupe Etat islamique (Daech selon son acronyme arabe) lors du Championnat d'Europe de football 2016 en France. 

"Le Championnat d'Europe est une cible attirante pour les terroristes", a déclaré le directeur d'Europol Rob Wainwright dans une interview publiée dans le journal Die Welt ajoutant qu'"il est horrible d'attaquer des cibles comme des cafés, restaurants et salles de spectacles". Selon lui, cela constitue un défi particulier pour la police.

Le drapeau de l'Etat islamique
© Sputnik . Andrei Stenin
Le chef d'Europol a exhorté les pays européens à créer une base unifiée d'islamistes dangereux. 

"En réalité, les pays européens n'ont pas de définitions communes de ceux qu'on peut considérer comme particulièrement dangereux. On a besoin d'établir des critères standardisés. Ce n'est qu'ainsi qu'on pourra déterminer qui peut commettre des attaques terroristes après le retour (des "points chauds", ndlr)", a-t-il poursuivi.   

Rob Wainwright a également indiqué que les forces de l'ordre savaient qu'environ 5.000 Européens étaient partis pour la Syrie et l'Irak afin de combattre dans les rangs de Daech. 

"Un tiers d'entre eux sont rentrés dans leurs pays", a fait savoir le directeur d'Europol.

Le 13 novembre 2015, plusieurs fusillades et attentats-suicides quasi simultanés ont visé six points de Paris et sa proche banlieue. Trois kamikazes ont notamment actionné leurs charges explosives près du Stade de France, à Saint-Denis. L'attaque la plus meurtrière a frappé la salle de concert du Bataclan, où les terroristes ont tiré à bout portant sur la foule. Les attentats ont fait au moins 129 morts et 350 blessés. Suite à cette tragédie, le président Hollande a décrété l'état d'urgence en France.

Dossier:
Euro 2016 (115)

Lire aussi:

Cet hôpital turc qui soigne les combattants de Daech
En Irak, Daech force des passants à servir de bourreaux
Exclusif: cet hôpital turc qui soigne les combattants de Daech
Daech crée un service pour régler les conflits entre mercenaires
Une famille irakienne brûlée vive par les terroristes de Daech
Tags:
championnat, attentat, football, terrorisme, Europol, Etat islamique, Europe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik