France
URL courte
12816
S'abonner

Suite à un acte de sabotage, 50.000 litres de vin ont été déversés dans les rues de la ville française de Sète. ​Le sinistre a été maîtrisé, mais la police se refuse à tout commentaire.

Plusieurs dizaines de milliers de litres de vin ont été déversés des cuves d'un négociant en vin de la ville de Sète (département de l'Hérault, sud de la France) dans la nuit du 3 août.  

Selon les informations du site Infos-h24, il s'agit d'un acte de sabotage. Le vin des cuves Biron a littéralement inondé plusieurs rues de la ville, y compris le quai d’Orient, l'avenue du Maréchal-Juin et la rue Léon-Magurno. Les habitants de la ville ont appelé les pompiers lorsque le vin a inondé des parkings souterrains.

​Le sinistre a été maîtrisé, mais la police se refuse à tout commentaire quant à l'origine de cet incident. 

​Selon la presse locale, le gardien de la cave a avoué avoir entendu le son de la porte déverrouillée et a vu une vingtaine de personnes portant des masques.     

Les journalistes d'Infos-h24, quant à eux, se sont prononcés sur l'auteur de l'acte: selon eux, c'est le Comité régional d'action viticole (CRAV) qui a accusé certains négociants d'importation de vin espagnol et de dumping.

Et ils ont vu juste: le CRAV a revendiqué ce mercredi l’action commando menée mardi soir au préjudice des établissements viticoles Biron.

 

Lire aussi:

Les prêtres et les religieuses du Vatican "se noient" dans le vin?
Une Bataille de... vin?
Le vin pour chats bientôt dans votre supermarché
Du vin bleu, un goût de saison?
Tags:
sabotage, vin, inondation, Comité régional d'action viticole (CRAV), Sète, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook