Ecoutez Radio Sputnik
    Alain Juppé visite à Aubervilliers, près de Paris.

    A Aubervilliers, Juppé apporte son soutien à ses futurs électeurs asiatiques

    © AFP 2017 LIONEL BONAVENTURE
    France
    URL courte
    451944224

    Depuis l'agression et le meurtre de Zhang Chaolin, un commerçant de 49 ans d'origine chinoise, Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) attire toute l'attention de la presse, mais aussi des personnalités politiques. Dans un entretien à Sputnik, Ling Lenzi, conseillère municipale à la mairie d’Aubervilliers, dévoile les cartes du jeu politique.

    Ils sont de plus en plus nombreux à se dresser du côté de la communauté asiatique qui tient depuis le mois d'août des manifestations réclamant la sécurité et la protection contre les agressions systématiques. La semaine prochaine, c'est le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve qui est attendu à Aubervilliers. Jeudi 8 septembre, c'était le candidat à la primaire Alain Juppé qui s'y était rendu pour rencontrer la famille du défunt. Or, ce geste de solidarité ne doit pas être dissocié des futures élections.

    Comme le rappelle Ling Lenzi, conseillère municipale à la mairie d'Aubervilliers, c'est Valéry Pécresse, présidente du conseil régional d'Île-de-France, qui a été la première personnalité politique à porter son attention sur le meurtre du Chinois Zhang Chaolin.

    "Mme Pécresse (…) a proposé aux élus locaux et aussi à la mairie d’Aubervilliers d’apporter un soutien, de mieux équiper le commissariat et la police municipale. Je pense que c’était le 8 ou le 9 août, elle l’avait déjà déclaré. Et aussi, (…) elle a reçu les avocats et aussi la famille du défunt et le lendemain elle est venue à Aubervilliers pour rencontrer les commerçants", explique-t-elle.

    Or, hier Alain Juppé a fait à peu près le même parcours. Toutefois, comme l'estime Mme Lenzi, Alain Juppé souhaitait également rencontrer ses futurs électeurs.

    "Hier, on a eu un échange quand-même assez satisfaisant avec Alain Juppé. Premièrement, je pense qu’il est venu pour écouter les besoins de la communauté chinoise, surtout ceux des commerçants qui animent l’économie locale depuis une quinzaine d’années ce qui permet l’augmentation des revenus, des impôts locaux perçus par la mairie avec 7% d’augmentation en moyenne. C’est important, je pense: M. Juppé rencontre quand-même le poids économique, les chefs d’entreprise qui créent des emplois", dit-elle dans un entretien à Sputnik.

    Il est venu non seulement pour rendre hommage à la famille de la victime mais aussi, en même temps, pour mieux écouter les chefs d’entreprise sur ce qu’il devrait faire dans son programme présidentiel ou son programme de la primaire et sur la façon de rendre service aux concitoyens non seulement dans le domaine de la gestion de la sécurité locale mais aussi faire progresser son programme économique, considère la conseillère municipale.

    "Je pense qu’il est venu d’abord pour écouter et en même temps (…), en quelque sorte, draguer un électorat qui est traditionnellement à droite", a expliqué Mme Lenzi.

    A la question de savoir si la manifestation de la communauté chinoise sur la place de la République avait pu faire avancer l'affaire, elle répond par l'affirmative.

    "Oui, je rends hommage malgré mon opposition au Conseil municipal, je rends hommage aussi à Mme la Maire Meriem Derkaoui qui a su réunir autour d’elle un certain nombre d’élus et (…) dans le Conseil municipal qui aura lieu le 15 septembre il y aura une délibération portant sur l’installation d’une plaque commémorative portant le nom de M. Zhang Chaolin. C’est un moyen de rendre hommage public pour que ça reste dans la mémoire collective", estime-t-elle.

    Elle avoue que la communauté chinoise n'attend pas de la part des membres du gouvernement juste les promesses d’augmenter des effectifs de la police à Aubervilliers à la fin de l’année, mais des mesures plus concrètes dans l'immédiat.

    "Hier, lors de la rencontre avec Alain Juppé, on a évoqué également des mesures à court terme, des propositions de mesures à court terme et sur moyen et long terme. C’est dont on va aussi parler lundi prochain avec M. Cazeneuve. J’espère qu’il sera à notre écoute", a conclu Zhang Chaolin.

    Lire aussi:

    Les effectifs sinophones seront renforcés suite à l’assassinat de Zhang Chaolin
    La Chine réagit à l’assassinat de Zhang Chaolin
    Radio Sputnik: Les infos du 18 août 2016!
    Tags:
    élections, sécurité, manifestation, meurtre, Zhang Chaolin, Valérie Pécresse, Bernard Cazeneuve, Alain Juppé, Seine-Saint-Denis, France, Aubervilliers
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik