France
URL courte
Menace terroriste en Europe (341)
15215
S'abonner

Alors que selon les médias européens des dizaines des complices des attentats de Paris seraient toujours en liberté, le ministère de l'Intérieur estime que les forces de l'ordre françaises font de leur mieux pour prévenir de nouveaux attentats.

Un total de "293 individus engagés dans des filières terroristes" ont été arrêtés en France "depuis le début de l'année", selon le dernier décompte du ministère de l'Intérieur communiqué par Bernard Cazeneuve samedi à Châteauroux, rapporte l'AFP. 

"Nous avons arrêté 293 individus engagés dans des filières terroristes depuis le début de l'année. C'est autant de filières démantelées, c'est autant d'attentats évités", a déclaré le ministre de l'Intérieur, en marge d'un déplacement au Congrès de la Fédération nationale de la protection civile.

La découverte d'un véhicule piégé, dimanche à Paris, a débouché sur l'arrestation d'un "commando" de femmes djihadistes qui s'apprêtaient à commettre un nouvel attentat contre la France. Une première suspecte devait être présentée samedi à la justice.

"Nous avons réussi à procéder à ces interpellations parce que les services de renseignements et de police, toute la journée, ont échangé des informations à l'occasion de réunions que j'ai moi-même présidées", a déclaré M.Cazeneuve, évoquant une "course contre la montre".

"Ça ne veut pas dire que nous parviendrons à tout éviter, a poursuivi le ministre. Ça veut dire que nous faisons tout pour tout éviter. Il y a aujourd'hui une capacité de dissimulation des terroristes à travers des moyens chiffrés, cryptés". 

Selon le ministre, les terroristes utilisent de multiples moyens de téléphonie pour échapper à la vigilance des renseignements. "Nous sommes effectivement dans une action extrêmement intense, de chaque instant, pour protéger les Français et nous obtenons des résultats. Ces résultats ne doivent pas relâcher notre vigilance parce que cent pour cent de précaution n'est jamais le risque zéro", a-t-il conclu.

Néanmoins, selon les informations de divers médias européens, 30 ou 40 extrémistes qui ont contribué aux attaques de Paris sont toujours en liberté, ce qui signifie qu'il faut être prêts à de nouveaux attentats, tout particulièrement dans le contexte des pertes que l'Etat islamique (EI), responsable des attentats de Paris, essuie actuellement en Syrie et en Irak.

Dossier:
Menace terroriste en Europe (341)

Lire aussi:

Deux Marocains projetant des attentats à Metz expulsés de France
Les attentats ont fait chuter le tourisme en France
Attentats du 13 novembre: deux migrants arrêtés en Autriche écroués en France
Tags:
arrestation, attentat, terrorisme, renseignement, Bernard Cazeneuve, Syrie, France, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook