Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Emmanuel Macron candidat: échec garanti ou «bombe à retardement»?

    © REUTERS/ Benoit Tessier
    France
    URL courte
    Présidentielle 2017 en France (204)
    59224

    Homme «sans expérience», celui qui a appris la «politique politicienne», «une bombe à retardement placée au cœur d'une famille politique»: on ne compte plus les réactions négatives à l'annonce de la candidature d'Emmanuel Macron. Les réseaux sociaux ne sont pas non plus en reste.

    Il n'a pas fallu attendre longtemps avant que les premières réactions à l'annonce de la candidature de M. Macron ne pleuvent.

    « Je suis candidat à la présidence de la République parce que je crois plus que tout que nous pouvons réussir, que la France peut réussir », a annoncé mercredi Emmanuel Macron dans un centre d'apprentissage à Bobigny. 

    La réaction des milieux politiques français ne s'est pas fait attendre.

    « Pour porter cette responsabilité, il faut une éducation à la conduite du pouvoir, à la responsabilité, un sens de l'État, il faut de l'expérience, une expérience qui a été éprouvée par le temps, il faut de la force et non pas de la légèreté », a réagi le premier ministre Manuel Valls.

    Mais qu'est-ce que l'exercice du pouvoir ? C'est une éthique de responsabilité, c'est savoir tenir bon, c'est avoir le sens de l'intérêt général, le sens du collectif, refuser les aventures individuelles, c'est savoir résister à toutes les pressions, a souligné le ministre.

    L'ancien premier ministre François Fillon fait écho à M. Valls au sujet de l'inexpérience du candidat nouvellement annoncé :

    « Ma conviction, c'est que les Français ne confieront pas leur destin à quelqu'un qui n'a aucune expérience et surtout qui n'a rien démontré pour le moment », a-t-il estimé.

    Pour le maire de Bordeaux Alain Juppé, les démarches récentes d'Emmanuel Macron ne sont pas convaincantes vu la politique économique qu'il a menée alors qu'il était à Bercy.

    « Pour moi, M. Macron est le coauteur de la désastreuse politique économique conduite depuis 2012. Il essaie aujourd'hui sans doute de se refaire une virginité », a mis en garde M. Juppé. « Il a vite appris la politique politicienne: d'abord la trahison vis-à-vis de François Hollande, qu'il a poignardé dans le dos, maintenant ce jeu qui ne m'intéresse pas ».

    Sur la Toile, on a pourtant suggéré la vraie réaction de M. Juppé à ce propos :

    Matthias Fekl, secrétaire d'État en charge du commerce extérieur, est allé plus loin et a assimilé le candidat Macron à une bombe à retardement qui a finalement explosé.

    « C'était une bombe à retardement placée au cœur d'une famille politique, la bombe a explosé », a affirmé M. Fekl sur RMC

    Comme l'ex-ministre de l'Économie refuse toute étiquette, cela pourrait tourner à son avantage, mais en profitera-t-il? Le député du Parti socialiste (PS) Yann Galut n'est est pas si sûr.

    « Il se met hors parti. C'est peut-être une carte à jouer pour lui mais je crois que ça va faire long feu ».

    La présidente du Front national (FN) Marine Le Pen a de son côté accueilli l'annonce de la candidature de M. Macron avec calme, ne voyant rien d'inconvénient dans cette candidature.

    « L'élection présidentielle, c'est la rencontre entre une personnalité et le peuple. Reste à savoir maintenant si M. Macron va réussir à trouver le peuple », a-t-elle fait remarquer.

    Les internautes ont également vivement réagi à cette information : « impossible », « candidat marginal » ou « pion de l'UE » — sur la Toile, les utilisateurs n'ont pas lésiné sur les expressions.

    Selon certains, Emmanuel Macron aurait dû faire un autre choix de carrière…

    … ou aurait dû s'occuper de son instruction d'abord.

    De manière générale, le public se trouve divisé au sujet de cette candidature controversée. Certains sont résolument contre et semblent avoir leurs raisons.

    D'autres, au contraire, y voient un espoir.

    L'élection présidentielle française de 2017 devrait se tenir les 23 avril et 7 mai 2017. Il s'agit de la 11e élection présidentielle de la Cinquième République, la 10e au suffrage universel direct.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Présidentielle 2017 en France (204)

    Lire aussi:

    Le Brexit et l'élection de Trump renforcent les positions de Marine Le Pen
    Macron, le candidat de la société liquide
    Macron en banlieue: "On a fait trop de promesses"
    Les véritables raisons de la démission d'Emmanuel Macron
    Hollande ou Macron à la présidentielle 2017? La France dit Macron!
    Tags:
    candidats, réactions, candidature, élection présidentielle, Internet, Parti socialiste français (PS), Front national (FN), Yann Galut, Matthias Fekl, Alain Juppé, Emmanuel Macron, François Fillon, Marine Le Pen, Manuel Valls, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik