Ecoutez Radio Sputnik
    Edouard Philippe

    Philippe: les occupants de la Zad devront la quitter d’ici au printemps ou seront expulsés

    © REUTERS / Charles Platiau
    France
    URL courte
    17210

    Dans son discours sur l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, le Premier ministre Philippe a précisé que le gouvernement mettrait fin à la zone de «non-droit», la Zad. Ne manquez pas aujourd'hui sur Sputnik notre reportage sur cette vaste «zone d'aménagement différée», rebaptisée «zone à défendre» par les opposants.

    Intervenant ce mercredi à l'issue du Conseil des ministres au sujet de l'abandon du projet d'aéroport controversé à Notre-Dame-des-Landes, le chef du gouvernement français a également évoqué la question de la «zone d'aménagement différée», connue comme la Zad, précisant que l'état de droit y serait prochainement rétabli et que cette zone de «non-droit» prendrait fin. Les occupants illégaux des terres devront les quitter d'ici au printemps prochain ou seront expulsés, a-t-il précisé.

    «Les trois routes qui traversent le site de Notre-Dame-des-Landes doivent maintenant être rendues à la libre circulation pour tous. Les squats qui débordent sur la route doivent être évacués, les obstacles retirés, la circulation rétablie. À défaut, les forces de l'ordre procéderont aux opérations nécessaires», a encore souligné le Premier ministre.

    L’idée de construire un aéroport à Notre-Dame-des-Landes est née pendant les années 1960. C’est en 2000 qu’elle a été relancée par le chef du gouvernement de l’époque. Les militants opposés au projet ont commencé à occuper en 2009 la «zone d'aménagement différée», rebaptisée «zone à défendre».

    Ne manquez pas aujourd'hui sur Sputnik notre reportage sur cette zone.

    Lire aussi:

    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Ce cadeau de Cristiano Ronaldo aux Palestiniens pour le ramadan
    À Reims, une femme tombe au passage des policiers, BFMTV suspend l’image
    Tags:
    militants, évacuation, Edouard Philippe, Notre-Dame-des-Landes, Nantes, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik