Ecoutez Radio Sputnik
    Prison (image d'illustration)

    Les Français se préparent à la libération de 450 détenus radicalisés d’ici à la fin 2019

    © Sputnik . Alexey Filippov
    France
    URL courte
    22118

    En France, plus de 400 détenus radicalisés sortiront de prison d'ici à la fin de l'année 2019 et le gouvernement assure qu'il les suivra «de manière extrêmement précise». Or, les internautes ne semblent pas très emballés par cette promesse.

    À l'horizon 2019, environ 450 détenus considérés comme «radicalisés» auront purgé leur peine dans les prisons françaises et seront libérés, a fait savoir mercredi la ministre de la Justice Nicole Belloubet.

    «Nous avons à peu près 500 détenus qui sont radicalisés comme terroristes islamistes. Sur ces 500-là, il y en aura une vingtaine cette année qui sortent, et puis à peu près une trentaine l'année prochaine», a-t-elle annoncé dans une interview accordée à BFMTV.

    À cette cinquantaine d'individus s'ajouteront des détenus radicalisés de droit commun, poursuit la garde des Sceaux. «Un certain nombre d'entre eux, à peu près 30 %, auront terminé leur peine en 2019 et sortiront en 2019 (…). Cela fait environ 450 personnes», calcule Mme Belloubet.

    Toujours d'après la ministre, le gouvernement français est «arc-bouté sur le suivi de ces personnes».

    «Quand ils sortent de prison, il y a deux mots-clés: nous anticipons leur sortie et nous les suivons de manière extrêmement précise», assure-t-elle.

    Or, les internautes français ne croient visiblement pas qu'il soit possible de suivre les ex-détenus radicalisés avec une quelconque efficacité:

    Dans les prochaines semaines, le Premier ministre français Édouard Philippe doit présenter un ensemble de nouvelles mesures contre le terrorisme, destinées à rassurer la population et à mettre à mal les projets de la mouvance djihadiste en France.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Des policiers ont gazé et frappé un Gilet jaune qui porterait des appareils pour raisons de santé (vidéo)
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    Tags:
    islamisme, radicalisation, Édouard Philippe, Nicole Belloubet, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik