Ecoutez Radio Sputnik
    Alexandre Benalla et Emmanuel Macron

    «Qui est Benalla pour qu'il puisse bénéficier du soutien de tout l'appareil d'État?»

    © AP Photo / Stephane Mahe/Pool
    France
    URL courte
    Affaire Benalla (79)
    29645

    Des sénateurs et, à leur suite, de nombreux internautes ont réagi à la diffusion d’informations selon lesquelles Emmanuel Macron a appelé le Président du Sénat pour lui manifester son mécontentement au sujet de la commission d’enquête du Sénat sur l’affaire Benalla.

    Passé mardi soir, un appel d’Emmanuel Macron au Président du Sénat Gérard Larcher au sujet du traitement de l’affaire Bennalla a provoqué la colère de sénateurs, rapportent ce jeudi les médias.

    En effet, comme le rapporte L’Obs, le Président aurait rappelé à Gérard Larcher la nécessité de garantir les équilibres institutionnels, estimant que la commission d’enquête sénatoriale sur l’affaire Bennalla, présidée par Philippe Bas, s'en éloignait.

    «Qui est ce bagagiste, comme l'a dit M. Castaner, cette petite frappe, M.Benalla, pour qu'il puisse bénéficier du soutien de tout l'appareil d'État?», a réagi jeudi le chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau, cité par l’AFP.

    «Emmanuel Macron se trompe sur le rôle du parlement qui est de contrôler l’exécutif, les actions gouvernementales », a pour sa part déclaré Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs LR, sur les ondes de RTL.

    Comme le précise l’agence AFP, l'entourage de Gérard Larcher a confirmé qu'il avait reçu un appel du Président de la République, sans toutefois en révéler la teneur.

    Sur la Toile, les réactions ne se sont pas fait attendre.

    ​Ce coup de fil a poussé certains à s’interroger sur la raison d’un tel intérêt pour l’affaire Bennalla.

    Pour d’autres, c’était une occasion de se rappeler les propos virulents émis par cet ancien garde du corps de l’Élysée sur le Sénat.

    ​Alexandre Benalla et Vincent Crase, filmés ensemble lors des incidents du 1er mai, sont convoqués le mercredi 19 septembre devant la commission d'enquête sénatoriale, selon un document dont l'AFP a pu prendre connaissance.    

    Dossier:
    Affaire Benalla (79)

    Lire aussi:

    Les sénateurs LREM boycotteront l'audition d'Alexandre Benalla
    Ce que révèle l’attitude de Benalla et des sphères du pouvoir sur l’état de la République
    «Il se croit au-dessus des lois»: le Net dénonce le refus de Benalla de répondre au Sénat
    Tags:
    sénateur, réseaux sociaux, réactions, Sénat français, Gérard Larcher, Alexandre Benalla, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik