Ecoutez Radio Sputnik
    Detention

    Bretagne: un officier de police saoudien accusé d’agression sexuelle

    © Fotolia / Nomad_Soul
    France
    URL courte
    11220

    En France pour suivre une formation à l’école de police de Saint-Malo, en Bretagne, un lieutenant-colonel travaillant pour le ministre saoudien de l’Intérieur a été placé en garde à vue pour agression sexuelle.

    Son stage devait commencer ce lundi 1er octobre, mais cet officier de police saoudien de 40 ans, censé suivre une formation à l’école de police de Saint-Malo, n’a pas pu y assister. En effet, il a été placé en garde à vue suite à des faits d’agression sexuelle.

    Comme le précise la presse française, l’homme aurait tenté samedi d’embrasser de force une employée de l’hôtel avant de la pousser dans la chambre et de la poser sur le lit.

    L’employée «aurait prévenu son compagnon qui s'en est violemment pris à l'agresseur présumé, lui infligeant une incapacité temporaire de travail (ITT) d'une durée de 14 jours», précise le site de la chaîne LCI.

    L’auteur de cette agression présumée nie les faits.

    Lire aussi:

    À Paris, des migrants se précipitent au secours d’une employée municipale agressée
    Une cliente d’un salon de beauté se fait bastonner pour une raison banale (vidéo)
    Quand une agression sexuelle tourne mal pour l’agresseur dans les Hauts-de-Seine
    Tags:
    agressions sexuelles, accusations, garde à vue, formation, police, Arabie Saoudite, Saint-Malo, Bretagne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik