France
URL courte
11220
S'abonner

En France pour suivre une formation à l’école de police de Saint-Malo, en Bretagne, un lieutenant-colonel travaillant pour le ministre saoudien de l’Intérieur a été placé en garde à vue pour agression sexuelle.

Son stage devait commencer ce lundi 1er octobre, mais cet officier de police saoudien de 40 ans, censé suivre une formation à l’école de police de Saint-Malo, n’a pas pu y assister. En effet, il a été placé en garde à vue suite à des faits d’agression sexuelle.

Comme le précise la presse française, l’homme aurait tenté samedi d’embrasser de force une employée de l’hôtel avant de la pousser dans la chambre et de la poser sur le lit.

L’employée «aurait prévenu son compagnon qui s'en est violemment pris à l'agresseur présumé, lui infligeant une incapacité temporaire de travail (ITT) d'une durée de 14 jours», précise le site de la chaîne LCI.

L’auteur de cette agression présumée nie les faits.

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
A la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Tags:
agressions sexuelles, accusations, garde à vue, formation, police, Arabie Saoudite, Saint-Malo, Bretagne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook