France
URL courte
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)
34153
S'abonner

Le Quai d'Orsay a condamné avec «la plus grande fermeté» le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et a demandé qu'une enquête «exhaustive et diligente» soit menée.

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré samedi que les explications données par Riyad sur la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi ne répondaient pas à toutes les questions et réclamé une «enquête exhaustive et diligente».

«La confirmation de la mort de M.Jamal Khashoggi est un premier pas vers l'établissement de la vérité. De nombreuses questions restent toutefois sans réponse», a-t-il indiqué dans une déclaration écrite en condamnant «ce meurtre avec la plus grande fermeté».

Ces questions «nécessitent une enquête exhaustive et diligente pour établir l'ensemble des responsabilités et permettre que les responsables du meurtre de M.Jamal Khashoggi répondent de leurs actes», a ajouté le ministre.

«Ces attentes sont d'autant plus fortes que nos deux pays sont liés par un partenariat stratégique qui implique franchise, exigence et transparence», a-t-il encore relevé.

Le procureur général Cheikh Saoud Al-Mojeb a annoncé que le journaliste Jamal Khashoggi était mort en raison d'une rixe dans le consulat saoudien à Istanbul. 18 Saoudiens ont été arrêtés dans le cadre de l'affaire sur la disparition du journaliste. Riyad a également annoncé la destitution d'un haut responsable du renseignement saoudien, Ahmad al-Assiri, et d'un important conseiller à la cour royale, Saoud al-Qahtani, deux proches collaborateurs du prince héritier Mohammed ben Salmane.

Virulent critique du pouvoir saoudien, Jamal Khashoggi n'avait plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre dans le bâtiment du consulat saoudien à Istanbul.

Dossier:
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot
Tags:
transparence, condamnation, meurtre, enquête, Jamal Khashoggi, Jean-Yves Le Drian, Riyad, Arabie Saoudite, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook