Ecoutez Radio Sputnik
    Un CRS en molestant un journaliste: «C'est à cause de vous que la France part en c***lles» (image d'illustration)

    Un CRS en molestant un journaliste: «C'est à cause de vous que la France part en c***lles»

    © REUTERS / Jean-Paul Pelissier
    France
    URL courte
    275710

    Le blocage du périphérique de Paris le 5 novembre par plusieurs centaines d’ambulanciers qui dénonçaient leurs conditions de travail a été émaillé de plusieurs incidents. Ainsi, une vidéo dans un tweet relayé par l’agence de presse Line Press montre comment un policier a rudoyé un journaliste qui ne cessait de lui répéter «C’est la presse!».

    Un CRS a bousculé un journaliste de l'agence de presse Line Press, Laurent Bortolussi, qui était en train de filmer les événements qui se déroulaient le 5 novembre sur le périphérique de Paris bloqué par de nombreux ambulanciers qui manifestaient pour réclamer de meilleures conditions de travail, a affirmé ce média sur son compte Twitter en publiant une vidéo pour preuve.

    ​En dépit du fait que le journaliste répète aux CRS quelle est sa profession et qu'il leur montre sa carte de presse, l'un d'eux le pousse visiblement suffisamment violemment pour le faire tomber, après quoi l'image se brouille et le journaliste déjà au sol continue de tourner.

    «C'est à cause de vous que la France part en c***lles!», lance ensuite le policier s'adressant au journaliste.

    «Alors que j'étais à 10 mètres du véhicule, un policier a foncé sur moi, on aurait dit un rugbyman en pleine action. J’ai reçu un violent coup de matraque sur mon bras», a raconté le journaliste à FranceInfo.

    Selon Laurent Bortolussi, certains policiers ont essayé d'intervenir.

    «J’ai reçu le soutien de plusieurs d’entre eux, qui sont venus s’excuser du comportement de leur collègue, et m’ont même encouragé à porter plainte.», a-t-il souligné.

    Laurent Bortolussi a confirmé à FranceInfo vouloir déposer une plainte à l'IGPN vendredi après-midi.

    Le périphérique de Paris a été bloqué le 5 novembre par plusieurs centaines d'ambulanciers qui dénoncent leurs conditions de travail et protestent contre la réforme du financement des transports sanitaires. Selon les ambulanciers, cette réforme encourage l'arrivée de grands groupes qui peuvent concéder des remises allant jusqu'à 30%. En effet, les TPE et PME ne peuvent s'aligner sur les mêmes tarifs sous peine de mettre la clé sous la porte.

    Lire aussi:

    Grève des ambulanciers à Paris: affrontements entre les manifestants et la police
    Des ambulanciers en colère bloquent le périphérique parisien et l’autoroute A4
    Que la France «se réveille»: un ambulancier gréviste prend la parole (vidéo)
    Tags:
    journalistes, ambulance, blocage, incident, police, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik