France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
1019102
S'abonner

Dans la crainte qu’«un noyau dur de plusieurs milliers de personnes» vienne «pour casser et tuer» samedi prochain, les autorités de Paris pourraient autoriser les forces de l’ordre à avoir recours à des véhicules blindés, notamment pour dégager des barricades, déclare Le Parisien.

L'acte 4 du mouvement des Gilets jaunes se passera-t-il en présence de véhicules blindés? «La question était à l'étude ce mercredi», écrit Le Parisien, relayant ses sources. Selon le quotidien populaire, seul le Premier ministre peut solliciter l'intervention de ces engins, appelés «véhicules blindés à roues de la gendarmerie» (VBRG). Ceux-ci, au nombre d'environ 80 exemplaires, sont destinés principalement à dégager les barricades.

Quelques dizaines peuvent être déployés également devant les bâtiments pour dégager des effectifs de Compagnies républicaines de sécurité (CRS) chargées d'aller d'avantage au contact des casseurs.

«Selon nos informations, la préfecture de police de Paris va mettre en place un pôle judiciaire, susceptible de traiter en temps réel 600 à 800 interpellations», écrit le journal.

Cette information intervient dans l'annonce de la «crainte» de l'Élysée d'«une très grande violence» lors des manifestations prévues samedi. La présidence a indiqué à Franceinfo que « les remontées de terrains sont extrêmement inquiétantes» et exprimé sa crainte d'«un noyau dur de plusieurs milliers de personnes» qui viendraient dans la capitale française «pour casser et pour tuer».

Le dernier rassemblement des Gilets jaunes a été marqué par d'importantes violences et dégradations urbaines dans la capitale française. Elles ont fait 133 blessés, dont 23 membres des forces de l'ordre, et ont conduit au placement en garde à vue de 378 personnes sur les 412 interpellées, selon un bilan communiqué par la préfecture de police dimanche.    

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)

Lire aussi:

«Plus rien ne sera jamais comme avant pour l'immobilier après le coronavirus»
Plus d'un million de personnes infectées par le coronavirus dans le monde
Les États-Unis, premières victimes du choc pétrolier?
«Épidémie exceptionnelle»: le Covid-19 cause plus de 470 nouveaux décès en un jour en France
Tags:
violences, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook