Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    SMIC, prime de fin d’année, CSG: Emmanuel Macron promet des réformes

    © Sputnik . Mikhail Klimentiev
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (408)
    7811119

    Dans son adresse à la Nation en réponse aux mobilisations des Gilets jaunes à travers toute la France, le Président de la République a décrété l'«état d'urgence économique et sociale» et annoncé plusieurs mesures en faveur du pouvoir d’achat.

    Annulation de la hausse de la CSG pour les retraités ayant une pension inférieure à 2.000 euros par mois, défiscalisation des heures supplémentaires, augmentation du SMIC de 100 euros par mois, voici quelques-unes des mesures qu’Emmanuel Macron a annoncées dans sa déclaration de ce lundi réagissant ainsi aux demandes des membres du mouvement des Gilets jaunes.      

    Hausse du SMIC

    Emmanuel Macron a annoncé une hausse de 100 euros par mois du SMIC à partir de 2019.

    «Le salaire d'un travailleur au SMIC augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu'il en coûte un euro de plus pour l'employeur», a-t-il indiqué. 

    Cette mesure a été annoncée au lendemain de la déclaration de la ministre française du Travail, citée par l’AFP, selon qui le gouvernement n’allait pas donner de «coup de pouce» supplémentaire au SMIC puisque une telle mesure aurait été mauvaise pour l'emploi.

    Annulation de la hausse de la CSG pour certains retraités 

    L’augmentation de 1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG) «subie cette année» sera annulée pour les retraités touchant moins de 2.000 euros par mois, a également souligné le Président français.

    «Pour ceux qui touchent moins de 2.000 euros par mois, nous annulerons en 2019 la hausse de la CSG subie cette année. L'effort qui leur a été demandé était trop important et n'était pas juste», a-t-il dit. 

    Heures supplémentaires 

    Quant aux heures supplémentaires, elles seront «versées sans impôt ni charge dès 2019», a précisé Emmanuel Macron

    Prime de fin d'année

    Lors de son intervention, le chef de l’État français a aussi encouragé les employeurs à verser à leur personnel une rémunération complémentaire à la fin de l’année qui «sera défiscalisée». 

    «Je demanderai à tous les employeurs qui le peuvent de verser une prime de fin d'année aux employés qui sera défiscalisée.»     

    «Pour réussir, nous devons nous rassembler et aborder ensemble toutes les questions essentielles à la nation», a également déclaré Emmanuel Macron lors de son allocution. 

    Après les annonces faites par le Président de la République, l’Élysée a déclaré, cité par Reuters, que la France ne remettait pas en cause son objectif de maîtrise de ses dépenses publiques.  

    Plus tôt dans la journée, entouré du Premier ministre et de 12 autres membres du gouvernement, Emmanuel Macron a rencontré des représentants de l'ensemble des forces politiques, territoriales, économiques et sociales. Comme l'a indiqué par la suite la quotidien Le Monde, plusieurs participants ont indiqué que le Président les avait écoutés, mais «sans donner d'indication sur les annonces à venir».

    Le 9 décembre, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud a déclaré, citée par Reuters, qu'Emmanuel Macron allait annoncer des «mesures concrètes, immédiates» dans le courant de la semaine.

    En France, après une première manifestation qui s'est déroulée le 17 novembre, des membres du mouvement des Gilets jaunes ont organisé le quatrième acte de leur mobilisation le samedi 8 décembre.

    Près de 136.000 personnes ont participé à cet acte 4 en France, soit un nombre pratiquement équivalent à celui du 1er décembre. Au total, quelque 2.000 personnes ont été interpellées le 8 décembre, selon la place Beauvau. 

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (408)

    Lire aussi:

    Emmanuel Macron s’adresse à la Nation en réponse à la mobilisation des Gilets jaunes
    Le gouvernement Philippe face à une motion de censure à l’Assemblée nationale
    L’intervention d’Emmanuel Macron au Conseil européen à Bruxelles (vidéo)
    Tags:
    prime, SMIC, retraité, déclaration, impôt, réformes, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik