Ecoutez Radio Sputnik
    Des agents de police sur lieu de la fusillade à Strasbourg le 11 décembre

    Des morts et blessés après des coups de feu à Strasbourg (vidéo)

    © REUTERS / Vincent Kessler
    France
    URL courte
    Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)
    31859

    Au moins quatre personnes ont été tuées dans une fusillade dans le centre de Strasbourg, d'après BFM TV. L'auteur des tirs est en fuite, mais son identité a été établie, d'après la préfecture.

    Une fusillade s’est produite ce mardi soir dans le centre-ville de Strasbourg, où se tient un marché de Noël, a annoncé la préfecture citée par l’AFP.

    La préfecture a initialement fait état de deux morts et 11 blessés. Selon la préfecture, parmi les blessés il y a sept personnes dans un état grave et quatre blessés légers. 

    BFM TV a plus tard annoncé que les coups de feu avaient fait quatre morts.

    «Plusieurs pronostics vitaux sont engagés», a pour sa part indiqué le ministre français de l'Intérieur Christophe Castaner devant les journalistes.

    Le ministère de l'Intérieur a évoqué un «événement grave de sécurité publique en cours», tandis que le préfet de la région Grand-Est et du Bas-Rhin a fait savoir dans son Tweet que vers 20h00 un individu avait ouvert le feu rue des Orfèvres.

    Le tireur a pris la fuite, pourtant son identité a déjà été établie. Comme l'indique la presse l'auteur de la fusillade aurait entre 25 et 30 ans, il mesurerait environ 1,80 m. Il s'agirait d'un homme aux cheveux noirs et vêtu d’un manteau foncé.

    D'après M.Castaner, «l'individu a été identifié […] il est connu en droit commun».

    Selon le Figaro, le «plan blanc» a été déclenché dans les hôpitaux de Strasbourg.

    Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé via Twitter que les «services de sécurité et secours sont mobilisés».

     

    Dans un premier temps, les médias se référant aux pompiers faisaient état d’un mort et trois blessés, ensuite le chiffre de six blessés a été communiqué par la préfecture.

    Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg, a appelé les habitants à «rester chez eux».

    Sur l'ordre d'Emmanuel Macron, le ministre Castaner se rend sur place pour continuer à être tenu au courant de l’évolution de la situation, informe l'Élysée.

    Des internautes ont déjà publié plusieurs vidéos qui montrent, selon eux, le lieu de la fusillade.

     

    D'après la police citée par l'AFP, l'assaillant a été blessé par des soldats engagés dans l'opération Sentinelle avant de prendre la fuite.

    Selon France Info, des coups de feu se font entendre dans le quartier de Neudorf où s'est retranché le tireur présumé. L'AFP a précisé qu'il s'agissait d'un échange de coups de feu entre la police et l'assaillant.

    La police mène une opération dans le quartier de Neudorf, d'après les médias.

    France Info précise que l'assaillant est un homme de 29 ans, originaire de Strasbourg, qui devait être arrêté mardi matin dans le cadre d'une affaire pour meurtre, mais qui n'était pas chez lui.

    Pour plus de détails consultez cet autre article.

    Dossier:
    Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)

    Lire aussi:

    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Venezuela: «le Canada est la marionnette des États-Unis», disent les Verts québécois
    Affrontements «insurrectionnels» entre forains et forces de l'ordre au Mans (vidéo)
    Tags:
    morts, blessés, fusillade, ministère français de l'Intérieur, Alain Fontanel, Christophe Castaner, Emmanuel Macron, Strasbourg, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik