Ecoutez Radio Sputnik
    L'acte 5 des Gilets jaunes sous haute surveillance à Paris, 15 décembre 2018

    Pneus brûlés, pique-nique sur la route: la France vit l'acte 5 des Gilets jaunes

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
    8231

    Des Gilets jaunes se sont rassemblés ce samedi 15 décembre pour jouer l’acte 5 de leur mobilisation qui se poursuit dans toute la France. Ces manifestations ont été marquées par de nombreux incidents, les Gilets jaunes mettant notamment le feu à des pneus sur les routes, ce qui a perturbé, voire entravé, la circulation.

    La France vit ce samedi un nouvel acte des Gilets jaunes qui se sont rassemblés pour le cinquième samedi consécutif, même si de nombreuses personnalités ont appelé à ne pas descendre dans les rues après le drame qui s'est joué cette semaine à Strasbourg. Ainsi, dès ce matin, la police a fait usage de lacrymogènes pour répondre aux premiers incidents survenus sur les Champs-Élysées. Quelque 8.000 forces de l'ordre et 14 véhicules blindés sont mobilisés rien qu'à Paris, le même dispositif que la semaine dernière.

    Le mouvement a rassemblé près de 33.500 manifestants dans toute la France et est recul, selon le ministère de l'Intérieur. La situation reste tendue dans de nombreuses régions du pays, d'après la Toile.

    Dans le nord de la France, l'autoroute A16 est bloquée dans le sens Calais-Dunkerque depuis ce matin par un feu de pneus et de palettes. Un Gilet jaune a été interpellé par la police.

    À Nîmes, les Gilets jaunes ont allumé un feu sur l'autoroute A54, perturbant sérieusement le trafic et entraînant un bouchon de 5 km en direction de l'Espagne.

    À Orange, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, un feu a été allumé par des Gilets jaunes sur l'A7.

    Le mouvement des Gilets jaunes a également perturbé le trafic sur l'autoroute A9, de Nîmes à Perpignan.

    À Nice, des Gilets jaunes ont bloqué l'accès au centre commercial de Nice Lingostière en mettant le feu à des palettes.

    En outre, le mouvement a été rejoint dès vendredi soir par des agriculteurs d'Occitanie.

    Mais les Gilets jaunes ne font pas obligatoirement preuve d'agressivité.

    Ainsi, à Nogent-le-Rotrou, dans le département de l'Eure-et-Loir, ils discutent paisiblement autour d'un feu.

    Et à Toulouse, ils ont décidé d'organiser… un pique-nique.

    Face à l'augmentation des prix du carburant qui frappe surtout le diesel, de nombreux Français sont descendus dans les rues le 17 novembre 2018. La vague de mécontentement se poursuit et est notamment suivie en Belgique. Les quatre mobilisations des Gilets jaunes en France ont régulièrement dégénéré en affrontements entre les manifestants et les forces de l'ordre et ont été marquées par de nombreux pillages, cassages, incendies, interpellations et violences extrêmes.

    De nombreux Gilets jaunes ont assuré de leur détermination à poursuivre les blocages, notamment sur les ronds-points, et ont appelé à un acte 5 de la mobilisation, samedi dans toute la France.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
    Tags:
    interpellation, violences, gaz lacrymogènes, émeutes, carburant, blocage, feu, incendie, pillage, colère, pneu, circulation, autoroute, mouvement, Avenue des Champs-Elysées à Paris, Belgique, Paris, Strasbourg, Toulouse, Dunkerque, Calais, Nice, Perpignan, Nîmes, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik