Ecoutez Radio Sputnik
    Légion d'Honneur

    Légion d'honneur: Michel Houellebecq et les champions du Mondial de foot distingués

    © AFP 2019 Adalberto Roque
    France
    URL courte
    719
    S'abonner

    Deux promotions de la Légion d'honneur sont publiées ce mardi au Journal officiel. Il s'agit de la traditionnelle promotion civile du 1er janvier et d'une promotion spéciale pour récompenser les Bleus à l'occasion de leur victoire à la Coupe du monde de football de 2018.

    L'écrivain Michel Houellebecq et les 23 joueurs qui ont remporté le Mondial 2018 l'été dernier en Russie ont été faits chevaliers de la Légion d'honneur dans la traditionnelle promotion du 1er janvier, a annoncé ce mardi le Journal officiel. Le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, et le président de la fédération française de football, Noël Le Graët, ont été promus au grade d'officier.

    La traditionnelle promotion rassemble 402 personnes «illustres ou inconnues du grand public», notamment la comédienne Nathalie Baye, l'animateur de télévision Stéphane Bern ou encore l'ancien ministre Xavier Darcos.

    Michel Houellebecq est l'un des auteurs français les plus lus dans le monde. Le premier texte personnel de l'auteur, Rester vivant, est paru en 1991 et son premier roman, Extension du domaine de la lutte, a été publié trois ans plus tard, le rendant célèbre. Le roman suivant, Les Particules élémentaires, est paru en 1998 et a remporté le prix littéraire français Novembre. En 2010, Michel Houellebecq a reçu le Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires français, pour son roman La carte et le territoire. Le septième roman de Michel Houellebecq, Sérotonine, est attendu en librairie le 4 janvier.

    L'ordre national de la Légion d'honneur a été institué le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte pour récompenser les soldats et les civils ayant rendu des «services éminents» à la Nation.

    Tags:
    Légion d'honneur, roman, football, joueur, écrivains, promotion, Mondial 2018, Napoléon, Michel Houellebecq, Noël Le Graët, Didier Deschamps, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik