Ecoutez Radio Sputnik
    Acte 9: Gilets jaunes à Paris le 12 janvier 2019

    Gilets jaunes: l'appli de comptage comporte une faille permettant de truquer les chiffres

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
    4019

    Le décompte des manifestants effectué par l'application GJ-France, disponible sur Android depuis le 18 janvier, peut être manipulé, a indiqué mercredi l'informaticien français Baptiste Robert.

    L'application GJ-France, dont le lancement a été annoncé le 18 janvier par le groupe Facebook de La France en colère, doit permettre au mouvement de faire son propre comptage des manifestants sur le terrain et de proposer une source alternative aux chiffres du ministère de l'Intérieur.

    Toutefois, il s'avère qu'une manipulation est capable de lui faire perdre son utilité.

    C'est Baptiste Robert qui a relevé un bug permettant de modifier les chiffres. Cet expert en informatique de la région toulousaine traque les failles de sécurité et fuites de données pour les publier sur Twitter sous le pseudonyme d'Elliot Alderson. Ainsi, aucune forme d'authentification n'est requise sur le site, ce qui laisse la main à ceux qui voudraient amplifier ou minimiser le décompte.

    L'application des Gilets jaunes est rapidement devenue populaire et a été téléchargée plus de 10.000 fois en 24 heures, avait précédemment annoncé Le Point. D'après la société App Annie citée par Le Figaro, GJ-France est actuellement la 39e application la plus téléchargée sur Android. Outre le décompte des manifestants, le programme doit disposer de fonctionnalités de covoiturage, d'hébergement et d'avertissement des proches en cas d'urgence.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

    Lire aussi:

    Possible attentat aux Pays-Bas: la police révèle l'origine du tireur présumé
    «Ici c'est Nancy, pas l'Algérie»: face-à-face tendu avec des identitaires à Nancy (vidéos)
    L'une des plus grandes bases aériennes US noyée sous les eaux (photos)
    Tags:
    faille, covoiturage, informaticien, bug informatique, hébergement, application, Android, La France en colère, Twitter, Inc, Le Point, Le Figaro, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik