France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)
644317
S'abonner

Devenu l’objet d’«injures antisémites» lors de l’acte 14 des Gilets jaunes, le philosophe Alain Finkielkraut a affirmé au JDD qu’il avait ressenti au moment des insultes «une haine absolue» en précisant que «malheureusement, ce n'est pas la première fois».

Le philosophe et académicien Alain Finkielkraut a été hué et injurié ce samedi en marge de l'acte 14 des Gilets jaunes à Paris. Peu après cette agression verbale, M.Finkielkraut a partagé ce qu'il avait vécu au micro du Journal du dimanche.

«J'ai ressenti une haine absolue, et malheureusement, ce n'est pas la première fois», a-t-il avoué.

Il a ensuite remercié les forces de l'ordre qui se trouvaient à proximité et se sont interposées entre lui et les manifestants qui criaient des propos antisémites.

Le philosophe a cependant souligné que «tous n'étaient pas agressifs, l'un d'entre eux lui a même proposé de revêtir un gilet et de rejoindre le cortège, un autre a salué son travail», explique le média.

«Barre-toi», «Nous sommes le peuple», «La France elle est à nous», «Il est venu exprès pour nous provoquer»: voici plusieurs slogans lancés par des manifestants qui ont aperçu l'académicien.

Les forces de l'ordre ont dû s'interposer pour protéger le philosophe. Plusieurs responsables politiques, dont des membres du gouvernement, n'ont pas laissé l'incident sans réaction et ont condamné l'attitude des Gilets jaunes, à commencer par le Président de la République. 

Cela fait trois mois que les Gilets jaunes se rassemblent tous les samedis, initialement pour dire non à la hausse des prix du carburant. Ce 16 février, les Gilets jaunes se sont retrouvés pour leur acte 14 dans de nombreuses villes françaises.

Les estimations sur leur nombre vont de 41.500 pour le ministère de l'Intérieur à 230.000 pour le syndicat France Police-Policiers en colère.

Des événements sur Facebook appellent également les Gilets jaunes à se réunir dimanche 17 février, jour marquant précisément les trois mois de mobilisation du mouvement.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)

Lire aussi:

Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
Nouvelle étape du déconfinement en France: ce qui change à partir du 19 mai
Un 4ème Etat américain autorise la formation des pelotons d'exécution
Pass sanitaire, couvre-feu: quelles mesures seront mises en place pour la fête de la musique?
Tags:
insulte, philosophie, manifestation, gilets jaunes, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook