Ecoutez Radio Sputnik
    Les CRS emploient du gaz lacrymogène contre des Gilets jaunes à Paris

    «Ce ne sont pas des Gilets jaunes»: un CRS du fourgon caillassé à Lyon témoigne (vidéo)

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (180)
    15401

    Un véhicule de police bloqué dans les embouteillages a été pris à partie en marge d’une manifestation des Gilets jaunes à Lyon. L’un des CRS présent à bord du véhicule lors de cette scène a indiqué à BFM TV que ce n’étaient pas des Gilets jaunes mais des casseurs à l’origine de cette violence.

    Un véhicule de police a été attaqué samedi en marge d'une manifestation des Gilets jaunes à Lyon. L'attaque filmée par un des deux agents se trouvant à l'intérieur a suscité l'émoi, faisant «trop peur», comme a lâché la conductrice sous le choc. La vidéo de l'incident a été mise en ligne par le syndicat Alternative police.

    Un agent qui se trouvait dans le véhicule a commenté l'événement pour BFM TV. Il a signalé que les voitures s'étaient «heureusement» éloignées devant le fourgon de police et que, dans le cas contraire, «cela aurait pu dégénérer un peu plus». Il a signalé qu'il était de nature calme et avait 20 ans d'expérience, tandis que sa collègue était jeune et qu'il ne tenait pas à «rajouter à son stress».

    Le policier a spécialement précisé que l'agression n'a pas été menée par des Gilets jaunes, mais par des casseurs.

    «On a des casseurs. On voit très bien sur la vidéo, la majorité sont cagoulés, masqués, on sait très bien que ce ne sont pas des Gilets jaunes. On ne fait pas d'amalgame», a-t-il précisé.

    Après l'incident le parquet de Lyon a ouvert une enquête pour «violences avec armes» et «en réunion».

    Samedi, des milliers de Gilets jaunes se sont rassemblés partout en France pour leur acte 14, date phare marquant les trois mois de manifestations dans le pays. Alors que certains événements sur Facebook appelaient à se réunir calmement, d'autres prônaient une «insurrection». Selon le bilan définitif du ministère de l'Intérieur publié vers 19h, 41.500 personnes ont manifesté en France dont 5.000 à Paris, alors que le syndicat France Police-Policiers en colère avait évoqué le chiffre de 230.000 manifestants dès 15h30. Le groupe Facebook baptisé «Le Nombre jaune», qui suit aussi la mobilisation des manifestants, a recensé quant à lui 104.070 manifestants.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (180)

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Une source diplomatique explique le but de l’arrivée de militaires russes à Caracas
    Tags:
    police, gilets jaunes, fourgonnette, Lyon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik