Ecoutez Radio Sputnik
    Un drapeau français et l'enseigne de la police nationale

    Pourquoi les femmes de policiers appellent-elles à une manifestation le 12 mars?

    © AFP 2019 JACQUES DEMARTHON
    France
    URL courte
    17522

    Depuis le 1er janvier 2019, 14 agents des forces de l’ordre ont mis volontairement fin à leurs jours, une statistique qui a mis en alerte plusieurs associations. Une manifestation est prévue le 12 mars à 20h à Paris, sur la place du Trocadéro, pour dénoncer le nombre inquiétant des morts volontaires au sein des forces de l’ordre.

    Après qu'un 14e agent s'est ôté la vie ce lundi 4 mars, les syndicats policiers ne peuvent plus rester à l'écart. L'association Femmes des Forces de l'Ordre en Colère — FFOC — a annoncé une manifestation le 12 mars prochain pour dénoncer les suicides dans les rangs de la police.

    «Parce que l'indifférence et l'inaction nous poussent au suicide», déclare le post de l'association sur Facebook.

    Aurélie Laroussie, la Présidente de l'association Femmes des forces de l'ordre en colère, a indiqué à Sputnik que «Nous invitons les syndicats à nous rejoindre mais ce rassemblement est à l'initiative des associations.»

    L'organisateur appelle à se réunir à 20h sur la place du Trocadéro à Paris.

    Ce n'est pas la première fois que des policiers décident de mettre volontairement fin à leurs jours. Un policier s'est tiré une balle dans la poitrine avec son arme de service le 4 mars dans le commissariat de Limoges (Haute-Vienne). Ainsi, il s'agit du 14e suicide au sein de la police nationale depuis janvier 2019, dont 10 fonctionnaires de police s'étant donné la mort durant les 22 premiers jours de l'année.

    36 policiers et au moins 31 gendarmes se sont suicidés en 2018. En 2017, ce chiffre s'élevait à 51 policiers.

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Le ministère de la Défense annonce la mort de trois militaires russes en Syrie
    Tags:
    syndicats, police, place du Trocadéro à Paris, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik