Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Cote de popularité de Macron: la remontée stoppée net

    © Sputnik . Mikhail Mettsel
    France
    URL courte
    41902

    Le rebond de la cote de popularité d’Emmanuel Macron qui s’est esquissé depuis janvier sous l’effet du «grand débat» est stoppé et enregistre même un recul de trois points en mars, selon une enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio réalisée juste avant l’acte 16 de la mobilisation des Gilets jaunes.

    Le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio constate que «l'effet grand débat» s'essouffle et que la cote de popularité du Président de la République recule en mars de trois points, à 31%.

    Bien que le chef de l'État continue sa remontée auprès de ses électeurs du premier tour de la présidentielle (+9 points, à 72%), il baisse nettement aux yeux des personnes de plus de 65 ans (30%, —12) et des retraités (30%, —13). Il a perdu également tous les points gagnés auprès des sympathisants Les Républicains (30%, —17).

    Le sondage signale que l'effet «grand débat» a commencé à perdre de l'importance pour les Français (32%, —18), tandis que le mouvement des Gilets jaunes préoccupe 67% d'entre eux.

    En outre, 46% des sondés (-8) estiment que le Président ne défend pas bien les intérêts français à l'étranger ce qui tient apparemment à sa réserve sur les dossiers du retour des djihadistes français et de la situation en Algérie.

    Enfin, dernière raison possible à ce recul: le manque de proximité avec les préoccupations des Français. Le Président recule de quatre points (22%), comme si les Français commençaient à s'impatienter de voir le gouvernement à l'arrêt. Seule bonne nouvelle pour l'exécutif: le maintien d'Édouard Philippe. Le Premier ministre progresse légèrement (35%, +1) et poursuit sa remontée pour le troisième mois consécutif.

    Le sondage constate également que le Rassemblement national demeure le premier opposant (36%, —2) devançant les Insoumis (31%, sans changement) et les Républicains (21%, +2).

    L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 28 février au 1er mars 2019.

    Lire aussi:

    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Tags:
    grand débat, cote de polularité, sondage, Emmanuel Macron
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik