France
URL courte
Incendie à Notre-Dame de Paris (157)
22738
S'abonner

Monseigneur Patrick Chauvet, recteur de la cathédrale, a déclaré qu'il allait déposer une plainte avec l'État pour «destruction involontaire» afin de savoir «exactement ce qu'il s'est passé».

Notre-Dame de Paris ayant été victime d'un incendie dévastateur le 15 avril, son recteur, Monseigneur Patrick Chauvet, a annoncé sur Franceinfo qu'il déposerait une plainte pour «destruction involontaire».

«La cathédrale appartient à l'État. Nous avons à l'intérieur du mobilier, les chaises, la sono, les projecteurs […] Il faudra bien que je dépose une plainte avec l'État pour que les assurances puissent fonctionner et en même temps pour que je sache exactement ce qu'il s'est passé», a-t-il indiqué.

Selon lui, c'est «soit une imprudence, soit un court-circuit».

Monseigneur Chauvet a souligné que la plainte serait déposée pour «destruction involontaire parce que je ne pense pas qu'il y ait quelqu'un qui a voulu mettre le feu».

Pour ce qui est des dons, qui ont déjà atteint un milliard d'euros, il a dit ne pas savoir «combien coûteront tous ces travaux», mais que ceux-ci «vont être énormes» et impliquer «un millier de personnes» sur les chantiers.

Il a également évoqué le sort des salariés de la cathédrale qui se sont retrouvés sans travail.

«Il y a aussi mon personnel que je dois faire vivre […] Il faut que je m'en occupe et que je trouve une activité, au moins pour un bon nombre, pour essayer de les faire vivre jusqu'au moment où on pourra rentrer de nouveau dans la cathédrale», a-t-il noté.

Il y a quelques jours, Monseigneur Chauvet avait avancé sa propre version de ce qui aurait pu être la cause du sinistre dévastateur. Selon lui, il pourrait s'agir d'«un bug informatique», avait indiqué écrit Associated Press.

Un incendie s'est déclaré lundi 15 avril dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le procureur de la République de Paris a indiqué mardi 16 avril que la piste accidentelle était privilégiée. Selon les pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visité d'Europe. Le Président Macron a annoncé le 16 avril qu'il voulait que la cathédrale soit rebâtie d'ici cinq ans.

Dossier:
Incendie à Notre-Dame de Paris (157)

Lire aussi:

Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
Des tirs de mortier d’artifice dirigés contre une CPE d’un lycée de l’Oise
Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
«Si Sarkozy soutient Macron pour 2022, il ne faudra pas se demander à qui Marine Le Pen doit son élection», dit Buisson
Tags:
procureur, rénovation, personnel, assurance, feu, plainte, cathédrale, monument, destruction, incendie, accident, pompiers, cathédrale Notre-Dame de Paris, incendie de Notre-Dame de Paris (2019), Franceinfo, Associated Press, Patrick Chauvet, Emmanuel Macron, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook