Ecoutez Radio Sputnik
    Un cimetière (image d'illustration)

    Profanation d'un cimetière dans le Gard: un adolescent aurait juste voulu épater sa copine

    CC0
    France
    URL courte
    1027

    Un adolescent gothique de 16 ans, qui aurait voulu épater sa petite copine, a renversé et cassé croix et objets décoratifs religieux appartenant à des tombes le week-end dernier dans un cimetière dans le Gard. Les deux adolescents ont été présentés mercredi 24 avril à un juge pour enfants de Nîmes.

    Une soixantaine de croix et des dizaines d'objets renversés et cassés ont été découverts lundi 22 avril dans le cimetière de Saint-Julien-de-Cassagnas, dans le Gard, par une personne venue se recueillir sur les lieux.

    Après la profanation d'un cimetière dans le Gard le week-end dernier, deux adolescents de 16 ans, un garçon et une fille, ont été présentés mercredi 24 avril à un juge pour enfants de Nîmes en vue de leur mise en examen.

    Selon les gendarmes du Gard, le jeune couple, était alors en vacances dans le village. «Ces jeunes gens, adeptes du style "gothique", ont retourné, arraché ou brisé une soixantaine de croix et une dizaine d'objets décoratifs religieux. Ces actes n'ont pas de connotation politique ou religieuse. Le jeune homme, plus actif que sa petite amie, aurait simplement voulu l'épater», indiquent les gendarmes sur Facebook.

    Cependant, aucune dégradation n'a en revanche été commise sur les tombes elles-mêmes.

    Le procureur de la République de Nîmes, Éric Maurel, a requis le placement sous contrôle judiciaire du jeune couple.

    Lire aussi:

    «La pire attaque contre la liberté des médias»: le rédacteur en chef de WikiLeaks s’exprime en exclusivité pour Sputnik
    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Le nombre de personnes éborgnées par des LBD en France se compte en dizaines - photos
    Tags:
    cimetière, profanation, Gard, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik