Ecoutez Radio Sputnik
    Des Juifs à Jérusalem (image d'illustration)

    Antisémitisme en France: «On entend des gens prendre des positions vraiment très assumées»

    CC0 / Pixabay/MoneyforCoffee
    France
    URL courte
    Anastasia Patts
    681166

    La réalisatrice française Élise Otzenberger, interrogée sur l’antisémitisme en France à l’occasion de la sortie de son film «Lune de miel» sur la Shoah, a évoqué au micro de Sputnik de possibles raisons à la résurgence actuelle de cette haine.

    Sur fond d'augmentation de l'antisémitisme ces dernières années, non seulement en France mais à l'échelle européenne, le film «Lune de Miel…à Zgierz» de la réalisatrice française Élise Otzenberger évoque le sujet de l'extermination des Juifs au XXe siècle. Cette production a participé au concours du Festival international du film de Moscou en avril 2019 et obtenu le prix de la fédération internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI).

    Traitant de la recherche d'une famille disparue pendant la Shoah par un couple de Parisiens d'origine juive polonaise, ce film touche plutôt à l'impact des persécutions nazies surune famille particulière.

    Bien que l'œuvre effleure cette tragédie, se focalisant principalement sur l'histoire du couple à la recherche de ses racines en Pologne, ce long-métrage s'inscrit dans l'ordre du jour et peut représenter une réaction à la montée de l'antisémitisme d'aujourd'hui.

    Au cours de l'interview qu'elle a accordée à Sputnik, la réalisatrice a affirmé que le scénario de «Lune de miel» était fondé sur l'histoire du voyage qu'elle a fait elle-même avec son mari, invitée à la commémoration de la destruction de la communauté juive d'un village polonais d'où provenait une partie de sa famille.

    Mme Otzenberger a confié être «un peu plus pessimiste» sur l'antisémitisme en France, déclarant que les actes antisémites «n'ont jamais vraiment cessé» et qu'«il y a toujours eu de l'antisémitisme en France». Elle a suggéré que les nouveaux modes de communication pouvaient favoriser la diffusion de ce type d'incidents: «peut-être aussi que la manière dont on communique aujourd'hui met plus à jour les événements».

    En raisonnant sur la différence entre l'antisémitisme contemporain et celui de l'époque d'avant Internet, Élise Otzenberger a précisé: «Aujourd'hui en France, une parole de haine se libère. Antisémite mais aussi anti-musulmane, homophobe. […] Avec les réseaux sociaux, ces gens se disent révolutionnaires mais sont des provocateurs qui appellent à la haine. Il y a une parole qui refait surface».

    Concernant la manière dont la parole se libère, la réalisatrice exprime sa préoccupation:

    «C'est inquiétant parce que même si je pense que l'antisémitisme n'a jamais disparu, là on entend des gens prendre des positions vraiment très assumées, très transparentes et cela est choquant».

    Interrogée sur les causes possibles de l'enracinement de cette haine, Mme Otzenberger a estimé que peu d'attention était portée à ce thème:

    «Je pense qu'il y a quand même aujourd'hui beaucoup d'ignorance. C'est pour cela que je pense que le travail de mémoire est important. Je pense qu'il y a malheureusement plein de gens qui connaissent finalement assez mal cette histoire. […] Il faut parler, informer. À mon avis, c'est cela [qui] manque encore aujourd'hui. […] Les gens réfléchissent mal, se posent mal les questions. Donc, la haine attire la haine en fait».

    Répondant à la question de savoir si par son film, qui parle beaucoup de l'importance de la famille et des attaches familiales, elle avait l'intention de lutter contre l'antisémitisme, elle a exprimé l'espoir que son œuvre puisse y contribuer:

    «Je l'ai fait très humblement. […] Si cela peut permettre à des gens de s'intéresser à ce sujet et d'ouvrir un peu les yeux et peut-être d'avoir envie d'en savoir plus, […] cela serait formidable».

    • Des clichés du film Lune de miel...à Zgierz d Elise Otzenberger
      Des clichés du film "Lune de miel...à Zgierz" d Elise Otzenberger
      © Photo. Le Pacte
    • Des clichés du film Lune de miel...à Zgierz d Elise Otzenberger
      Des clichés du film "Lune de miel...à Zgierz" d Elise Otzenberger
      © Photo. Le Pacte
    • Des clichés du film Lune de miel...à Zgierz d Elise Otzenberger
      Des clichés du film "Lune de miel...à Zgierz" d Elise Otzenberger
      © Photo. Le Pacte
    • Des clichés du film Lune de miel...à Zgierz d Elise Otzenberger
      Des clichés du film "Lune de miel...à Zgierz" d Elise Otzenberger
      © Photo. Le Pacte
    • Des clichés du film Lune de miel...à Zgierz d Elise Otzenberger
      Des clichés du film "Lune de miel...à Zgierz" d Elise Otzenberger
      © Photo. Le Pacte
    1 / 5
    © Photo. Le Pacte
    Des clichés du film "Lune de miel...à Zgierz" d Elise Otzenberger

    Lire aussi:

    Platini placé en garde à vue pour corruption sur la Coupe du monde au Qatar
    Pékin appelle Washington et Téhéran à «ne pas ouvrir la boîte de Pandore»
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Tags:
    cinéaste, racines, recherche, réalisateur, festival, famille, Juifs, cinéma, antisémitisme, Holocauste, Pologne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik