France
URL courte
34145
S'abonner

«Beaucoup de choses ont été réalisées» depuis le début de la crise des Gilets jaunes», ce qui rend caduques les revendications politiques du mouvement, a affirmé la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, sur Europe 1.

Seuls quelque milliers de Gilets jaunes se sont rassemblés samedi 1er juin pour l'acte 29 de la mobilisation, a déclaré le ministère de l'Intérieur, affirmant que c'étaient les chiffres les plus faibles depuis le début du mouvement.

«Beaucoup de choses ont été réalisées depuis le début du mouvement. Aujourd'hui, je considère que ces manifestations n'ont plus lieu d'être», a déclaré dans ce contexte Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, invitée du Grand rendez-vous d'Europe 1.

Certains observateurs estiment que cette tendance à la baisse du nombre de manifestants est due aux violences policières, mais Sibeth Ndiaye relève plutôt les réponses données à la crise par l'exécutif.

«Il n'y a plus de débouchés politiques» au mouvement, a-t-elle souligné.

Dans ce contexte, elle a évoqué le discours de politique générale que doit prononcer Édouard Philippe le 12 juin prochain.

«Nous avons pris toutes les dispositions depuis six mois pour que les violences soient contenues», a-t-elle encore assuré.

Le ministère de l'Intérieur a dénombré samedi 1er juin 9.500 manifestants dont 1.500 à Paris. Pourtant, selon le décompte du «Nombre jaune», ce chiffre s'élève à 23.000 personnes.

Lire aussi:

Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
Armés de marteaux et de couteaux, des militants turcs et arméniens s’affrontent sur l'A7 - images
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Tags:
discours, mobilisation, crise, manifestation, violences, gilets jaunes, Europe 1, ministère français de l'Intérieur, Édouard Philippe, Sibeth Ndiaye, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook