Ecoutez Radio Sputnik
    Notre-Dame de Paris

    La première messe à Notre-Dame après l'incendie célèbre une cathédrale «toujours vivante» (images)

    © Sputnik . Dominique Boutin
    France
    URL courte
    Incendie à Notre-Dame de Paris (139)
    795
    S'abonner

    Une première messe a été célébrée samedi 15 juin dans une chapelle de Notre-Dame par l’archevêque de Paris en présence d’une trentaine de personnes, dont des prêtres et chanoines de la cathédrale.

    Une célébration s’est tenue samedi 15 juin dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Situation oblige: elle a été restreinte pour des raisons évidentes de sécurité. C’est Mgr Michel Aupetit qui a célébré la première messe à Notre-Dame depuis l'incendie qui a ravagé, il y a deux mois jour pour jour, une grande partie de la cathédrale.

    L’office a débuté à 18h00 devant une trentaine de personnes, pour moitié des prêtres, réunies dans la chapelle de la Vierge.

    Dans son homélie, Mgr Aupetit, en aube et chasuble beiges, casque de chantier sur la tête, a affirmé que la cathédrale était avant tout «un lieu de culte». La cérémonie visait aussi à célébrer la fête de la Dédicace, qui commémore la consécration de l'autel de Notre-Dame.

    «Il s'agit de rappeler que cette cathédrale est toujours vivante et de célébrer ce pourquoi elle a été construite», a-t-il affirmé à l'AFP avant la messe, qui n'était pas ouverte aux fidèles, toujours pour des raisons de sécurité.

    Toutes les personnes présentes dans la cathédrale portaient des casques de chantier.

    «C'est une chapelle dans laquelle il n'y a aucun risque, l'itinéraire pour y aller est balisé, mais tout le reste de la cathédrale est évidemment un gigantesque chantier», avait expliqué Christophe Rousselot, délégué de la fondation Notre-Dame, à France Info.

    Un incendie s'est déclaré lundi 15 avril dans la cathédrale, ravageant une grande partie de Notre-Dame. Le procureur de la République de Paris a déclaré dès le lendemain que la piste accidentelle était privilégiée. Selon les pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visité d'Europe.

    Emmanuel Macron a annoncé le 16 avril qu'il voulait que la cathédrale soit rebâtie d'ici cinq ans. Or, deux mois après l’incendie qui a ému le monde entier, seuls 80 millions d’euros sur les 850 promis par les donateurs ont été versés.

    Dossier:
    Incendie à Notre-Dame de Paris (139)
    Tags:
    monument, rénovation, prêtre, donateurs, Emmanuel Macron, messe, incendie, cathédrale Notre-Dame de Paris, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik