France
URL courte
241531
S'abonner

Suite à la parution dans Le Figaro magazine d’un article parlant des dangers que courent les Serbes orthodoxes au Kosovo, maltraités par les autorités et vivant sous la menace constante d'une agression, le directeur adjoint du Figaro magazine a affirmé être menacé de mort par des Albanais.

Le journaliste Jean-Christophe Buisson, directeur adjoint du Figaro magazine, dit recevoir «des insultes et des menaces de mort par certains Albanais» depuis qu'il a annoncé la publication dans le média d'un reportage sur les Serbes du Kosovo.

​L’auteur a plus d’une fois évoqué des menaces à son encontre, preuves à l’appui:

​L’article en question a paru le 13 juin dans les pages du Figaro, sous le titre «Au Kosovo, les Serbes font de la résistance» et présentant la situation précaire des Serbes orthodoxes qui restent toujours au Kosovo, vingt ans après la guerre. Ils sont 100.000 à vivre dans l’ex-province yougoslave, autoproclamée indépendante en 2008, «minorité vulnérable dans ce territoire peuplé de deux millions d’Albanais musulmans et dirigé par un gouvernement qui les traite en citoyens de seconde zone».

«L'impressionnant impact dans les réseaux sociaux et en Serbie du reportage du Figaro Magazine au Kosovo s'explique par la rareté des sujets dans la presse occidentale sur la situation tragique des Serbes du Kosovo. Comme si des Serbes ne pouvaient jamais être des victimes», a encore commenté M.Buisson.

​Le 23 mars, une publication de Jean-Christophe Buisson s’était également consacrée à la minorité serbe vivant au Kosovo qui «endure vexations et violences».

Le 24 mars 1999, à la tête d'une coalition incluant plusieurs pays de l'Otan dont la France, les États-Unis ont bombardé le territoire serbe, sans mandat de l'Onu. La province serbe du Kosovo a été autoproclamée indépendante en 2008 par la majorité albanaise. Le 28 mai dernier, une opération de police a ciblé la partie nord du Kosovo, majoritairement peuplée de Serbes qui leur ont opposé une résistance armée, ne reconnaissant pas la légitimité de l’État kosovar. Cinq policiers ont alors été blessés et une trentaine de militants interpellés. L’incident a été perçu par beaucoup comme une provocation.

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
Yougoslavie, Jean-Christophe Buisson, Serbes, Serbie, Kosovo, journalistes, journalisme, menaces, Albanais, Figaro Magazine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook