Ecoutez Radio Sputnik
    une ambulance, image d'illustration

    Roué de coups sur la N10, un policier demande du secours et se fait tabasser une seconde fois par un autre

    © AFP 2019 LOIC VENANCE
    France
    URL courte
    728726

    Un policier hors service a été frappé au visage avec des coups de poing et sa propre matraque par un homme qui lui avait fait une queue de poisson le 16 juin à Montigny-le-Bretonneux (Yvelines). Un automobiliste témoin s’est arrêté et, au lieu d’apporter son aide, a asséné un coup de pied à l'agent blessé qui reste depuis dans un état grave.

    Une violente bagarre a éclaté dimanche soir suite à la manœuvre périlleuse d’un automobiliste sur la N10. Un policier hors service a commencé à lancer des appels de phare au conducteur d’un Range Rover qui venait de lui faire une queue de poisson, relate Le Parisien.

    Celui-ci les a remarqués, s’est garé et s’est avancé vers le véhicule. L’agent lui a alors annoncé sa qualité de policier et a sorti sa matraque. Une bagarre s’est soudainement enclenchée. Le conducteur du 4x4 a frappé au visage le fonctionnaire qui a tenté de le neutraliser en lui donnant un coup de matraque dans les jambes. Une fois tombé au sol, le policier s’est vu privé de sa matraque qui a alors servi au conducteur du Range Rover pour asséner plusieurs coups au visage de l'agent. Il ensuite a pris la fuite.

    L’épouse du policier, qui partage sa profession, est sortie de la voiture et a appelé à l’aide. Une Citroën C4 s’est arrêtée d’où deux personnes sont descendues. Au lieu de porter assistance, l’un des hommes a porté un coup de pied à l'agent allongé sur le sol, avant de prendre lui aussi la fuite.

    Le policier a été hospitalisé et opéré avec une fracture du plancher orbital et une paralysie de l’œil à cause d’un nerf bloqué.

    Peu après, un homme s’est présenté au commissariat de Trappes et a raconté avoir été agressé par un autre automobiliste alors qu’il roulait dans son Range Rover, avec sa femme et ses deux enfants. Ayant fait le rapprochement, la police l’a placé en garde à vue, mais le parquet a ordonné plus tard sa remise en liberté dans l’attente de la transmission des certificats médicaux des victimes.

    Lire aussi:

    La statue du Général de Gaulle jetée à bas lors des festivités après la victoire de l’Algérie à Évreux - image
    Un navire UK a essayé d'empêcher l'Iran d'arraisonner le pétrolier sous pavillon UK, selon un représentant des Pasdaran
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Tags:
    hospitalisation, bagarre, Yvelines, policier, police
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik