France
URL courte
1115
S'abonner

Dans son discours prononcé lors d’une cérémonie de remise de la Légion d'honneur, Nicolas Sarkozy a fait allusion à l’état de la droite française. Il a également souligné qu’il fallait «aimer les gens» pour faire de la politique.

L’ex-Président de la République a assisté le 20 juin à une cérémonie de remise de la Légion d'honneur à l'ancienne secrétaire d'État à la famille Claude Greff.

S’exprimant devant 200 invités à la mairie de Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire), M.Sarkozy a fait référence à l'état de la droite française, rapporte l’AFP.

«On ne peut faire de la politique que si on aime profondément les gens avant de s'aimer soi-même. Or, parfois, on a l'impression qu'ils s'aiment énormément… Je ne vise personne», a-t-il dit.

Il est également revenu sur son passé de politicien.

«Dans ma longue carrière politique, on m'a reproché parfois, y compris mes propres amis, de trop élargir, de trop rassembler des gens différents, mais moi je vous dis: on n'élargit jamais assez», a-t-il ajouté, déclarant également avoir «toujours préféré le risque de l'élongation à celui de la rétraction».

«Quand on commence à se replier sur un petit cénacle, quand on est sectaire, il n'y a jamais de fin. Quand vous rentrez dans le phénomène de rétractation sur vous-même, vous vous trouvez dans une situation où l'autre n'est jamais assez d'accord avec vous [...] Et à la fin, vous vous retrouvez tout seul», a conclu M. Sarkozy.   

Aux européennes du 26 mai, le parti Les Républicains a obtenu son score le plus bas sous la Ve République (8,48%). Le 2 juin, son président, Laurent Wauquiez, a annoncé sa démission.

Lire aussi:

Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
Découverte d’un charnier au Canada: qui étaient ces enfants victimes de la mission civilisatrice imposée par l’Occident?
D’un seul geste Cristiano Ronaldo fait perdre quatre milliards de dollars à Coca-Cola
Tags:
Laurent Wauquiez, Les Républicains (LR), droite, Nicolas Sarkozy, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook