France
URL courte
1115
S'abonner

Dans son discours prononcé lors d’une cérémonie de remise de la Légion d'honneur, Nicolas Sarkozy a fait allusion à l’état de la droite française. Il a également souligné qu’il fallait «aimer les gens» pour faire de la politique.

L’ex-Président de la République a assisté le 20 juin à une cérémonie de remise de la Légion d'honneur à l'ancienne secrétaire d'État à la famille Claude Greff.

S’exprimant devant 200 invités à la mairie de Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire), M.Sarkozy a fait référence à l'état de la droite française, rapporte l’AFP.

«On ne peut faire de la politique que si on aime profondément les gens avant de s'aimer soi-même. Or, parfois, on a l'impression qu'ils s'aiment énormément… Je ne vise personne», a-t-il dit.

Il est également revenu sur son passé de politicien.

«Dans ma longue carrière politique, on m'a reproché parfois, y compris mes propres amis, de trop élargir, de trop rassembler des gens différents, mais moi je vous dis: on n'élargit jamais assez», a-t-il ajouté, déclarant également avoir «toujours préféré le risque de l'élongation à celui de la rétraction».

«Quand on commence à se replier sur un petit cénacle, quand on est sectaire, il n'y a jamais de fin. Quand vous rentrez dans le phénomène de rétractation sur vous-même, vous vous trouvez dans une situation où l'autre n'est jamais assez d'accord avec vous [...] Et à la fin, vous vous retrouvez tout seul», a conclu M. Sarkozy.   

Aux européennes du 26 mai, le parti Les Républicains a obtenu son score le plus bas sous la Ve République (8,48%). Le 2 juin, son président, Laurent Wauquiez, a annoncé sa démission.

Lire aussi:

Agression de Yuriy à Paris: sa mère donne de ses nouvelles - photo
Un élu centriste de Paris explique le lynchage de Yuriy par l’impossibilité d’«aller au sport»
Une septuagénaire affirme avoir été tabassée pour avoir photographié un resto ouvert en plein couvre-feu - photo choc
Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
Tags:
Laurent Wauquiez, Les Républicains (LR), droite, Nicolas Sarkozy, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook