France
URL courte
7215
S'abonner

Des exercices militaires au camp de Caylus, dans le Tarn-et-Garonne, ont tourné au drame ce 27 juin. En effet, La Dépêche rapporte qu’un soldat de 19 ans s’y est donné la mort.

Entré il y a quatre mois dans le 27e Bataillon de Chasseurs Alpins d’Annecy, un soldat de 19 ans se serait suicidé par arme de service ce jeudi après-midi, alors qu’il participait à un exercice au camp de Caylus, dans le Tarn-et-Garonne, relate La Dépêche.

La scène a été aperçue par ses compagnons d’arme et bien que la piste du suicide ne fasse aucun doute, une enquête a été ouverte en conformité avec la procédure.

Elle sera menée par la Compagnie de Montauban, la communauté de brigades de Saint-Antonin et la Brigade de recherches de Montauban.

Pour rappel, en mars dernier un jeune militaire de la force Sentinelle s’est donné la mort avec son arme de service dans les locaux de casernement de la plateforme de l’aéroport de Roissy.

 

 

 

Lire aussi:

Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Erdogan réagit aux déclarations du Kremlin sur le «pire scénario» à Idlib
Un petit chien se sacrifie pour sauver sa propriétaire des crocs d’un imposant canidé
Tags:
Tarn-et-Garonne, suicide, enquête, soldats, gendarmes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook