Ecoutez Radio Sputnik
    Des échauffourées  à Marseille après la qualification de l’équipe de football d’Algérie pour la finale de la CAN

    Les marins-pompiers de Marseille porteront plainte suite aux incidents après la victoire de l'équipe d'Algérie

    © AFP 2019 BORIS HORVAT
    France
    URL courte
    8225
    S'abonner

    Dans un communiqué, les marins-pompiers ont annoncé leur décision de porter plainte suite aux incidents lors desquels leurs véhicules ont été dégradés par des supporters de l’Algérie, dimanche 14 juillet à Marseille, après la qualification de la sélection algérienne en finale de la CAN.

    Le Bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) a décidé de porter plainte pour la dégradation de ses équipements dimanche 14 juillet au soir, lors de la célébration de la victoire de l’Algérie pour sa qualification en finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Les militaires accusent des supporters de l’Algérie d’avoir détérioré certains de leurs équipements.

    Dans un communiqué, les marins-pompiers relèvent que des supporters ont abîmé des véhicules d’intervention.

    «Hier soir [le 14 juillet, ndlr], suite à un match de football et à l'excitation générale qui en a découlé, des personnes ont pris à partie des engins du Bataillon en intervention [...]. Quatre véhicules de secours [...] ont subi des retards dans l'accomplissement de leur mission opérationnelle et diverses dégradations du fait des gestes inadaptés et inconscients de ces personnes (engins secoués ou escaladés)», indiquent les marins-pompiers de Marseille dans leur communiqué.

    Ils notent encore que «les victimes transportées dans les deux ambulances ont été, de plus, traumatisées lors des incidents».

    «Rien ne peut justifier l'agression d'un marin-pompier ou la dégradation de matériel opérationnel. Une liesse collective ne doit pas se transformer en drame humain suite à un geste irréfléchi ou un comportement inadapté. Dans l'intérêt collectif, le Bataillon en appelle à une prise de conscience individuelle», soulignent les marins-pompiers.

    D’après le communiqué, le BMPM portera plainte après qu’il aura fait le bilan des dégâts matériels.

    Une foule en liesse s’était retrouvée dans le centre-ville de Marseille, et notamment sur La Canebière, après la victoire de l'Algérie et quelques incidents ont opposé une minorité de supporters et les forces de l'ordre. Huit policiers et gendarmes ont été légèrement blessés, et quatre interpellations ont eu lieu avant le feu d'artifice du 14 juillet, puis huit autres après le match, selon la préfecture de police.

    Au total, 282 personnes ont été interpellées dimanche soir lors des heurts survenus dans plusieurs villes de France en marge des célébrations de la qualification de l'Algérie pour la finale de la CAN, a annoncé lundi 15 juillet le ministère de l'Intérieur. Sur ces 282 personnes, 249 ont été placées en garde à vue, selon le ministère.

    Tags:
    France, Coupe d'Afrique des Nations de football 2019, supporter, Algérie, marins-pompiers, plainte, Marseille
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik