Ecoutez Radio Sputnik
    SNU service national universel

    Le Youtubeur Tibo InShape, a-t-il touché 20.000 euros pour promouvoir le Service national universel?

    © AFP 2019 SEBASTIEN BOZON
    France
    URL courte
    10225
    S'abonner

    La semaine dernière, plusieurs Youtubeurs aux millions d’abonnés ont posté des vidéos en faveur du Service national universel (SNU). Le gouvernement avait alors confirmé «à demi-mot» le partenariat existant avec les influenceurs. Et voici que le magazine Slate avance la somme de quelque 20.000 euros de rémunération pour ces services.

    Pour faire la publicité du Service national universel (SNU), le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a officiellement annoncé avoir concentré sa «communication sur les médias sociaux, tels que Instagram, Tiktok, YouTube, où les jeunes sont présents».

    Ainsi, il a fait appel au vidéaste français Tibo InShape, qui rassemble plus de six millions d'abonnés sur YouTube. Ce dernier a publié une vidéo qui le montre en Guyane, aux côtés de stagiaires, vêtu d’un maillot du SNU et accompagné du secrétaire d’État chargé du dossier, Gabriel Attal.

    Le prix

    La publication comporte la mention «inclut une communication commerciale», ce qui signifie que Tibo InShape aurait été payé pour sa vidéo, révèle mercredi 17 juillet le magazine Slate. Ni lui, ni le ministère ne soufflent mot sur quelque rémunération que ce soit. Toutefois, le média avance un chiffre concret, «entre 20.000 et 30.000 euros» la vidéo « pour payer non seulement le vidéaste, mais également son équipe, composée d'au moins un cadreur».

    Le Youtubeur aux plus de six millions d’abonnés n’a pas nié l’information, se contentant de déclarer sur Twitter qu’il y avait «beaucoup de fake». 

    «L'armée de terre réalise également des campagnes de ce genre pour des prix similaires, soit 25.000 euros», a ajouté Slate.

    Tibo InShape a consacré une vidéo de plus de 20 minutes à la promotion du SNU. Il y raconte sa journée passée en Guyane au sein d’un groupe de participants au Service national universel.

    Plusieurs autres influenceurs, dont Sundy Jules et Enzo, tais-toi!, avaient également précédemment publié sur YouTube et Instagram des vidéos vantant les mérites du SNU.

    Tags:
    jungle, prix, vidéo, The Slate, Gabriel Attal, youtubeur
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik