France
URL courte
3184
S'abonner

Pour l’acte 36 du samedi 20 juillet, les Gilets jaunes se proposent de manifester «contre la répression policière» de concert avec «la manif des banlieues» qui partira de la Reynerie. La préfecture a défini les lieux interdits d’accès.

À Toulouse, le samedi 20 juillet, les Gilets jaunes vont manifester «contre la répression policière».

L’appel lancé sur les réseaux sociaux pour l’acte 36 du mouvement revendique le slogan «Toutes nos banlieues en gilet jaune!», révèle Actu.fr.

Selon le média, un cortège partira depuis la place André Abbal (métro Reynerie) et un autre partira de Jean-Jaurès.

Place du Capitole interdite d’accès

Le rendez-vous est fixé à 14h00. Les deux cortèges doivent, à la fin, converger «en mémoire à toutes les victimes des violences d’un État de plus en plus sourd et policier».

Le média rappelle que cette semaine encore, Étienne Guyot, préfet de la Haute-Garonne, a décidé d’interdire l’accès à la place du Capitole à toute personne se revendiquant des Gilets jaunes, de 14 heures à 18 heures. Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros.

Lire aussi:

Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Jeune gendarme tuée par un récidiviste: «on demande à pouvoir ouvrir le feu en cas de refus d’obtempérer»
Pourquoi l’Iran ne réagit-il pas face aux attaques attribuées à Israël?
Tags:
violences policières, gilets jaunes, Toulouse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook