Ecoutez Radio Sputnik
    Un motard. Image d'illustration

    Le père d’un lycéen éborgné arrêté après la découverte d’un fusil sniper et de photos de policiers chez lui

    © Flickr/ Bogdan Marcu
    France
    URL courte
    441538
    S'abonner

    L’homme a été interpellé après avoir insulté un policier à Béziers. Les enquêteurs ont trouvé des photos de policiers et des armes lors de la perquisition de son domicile. Il s’agit du père du lycéen qui a perdu un œil lors d’une manifestation au printemps.

    Un motard d’une soixantaine d’années a été arrêté à Béziers, dans l’Hérault, après avoir pris en filature puis insulté un fonctionnaire de police en civil samedi 20 juillet, rapporte France Bleu.

    Le policier venait de récupérer son enfant de neuf ans devant le commissariat pour rentrer à la maison. Après avoir pris la route, il s’est aperçu qu’un homme le suivait à moto. Arrivé à un feu rouge, il s’est adressé à son poursuivant pour connaître ses motivations. L’inconnu s’est mis à lui lancer des reproches, avant de l’insulter, malgré la présence de l’enfant. C’est alors que la situation s’est envenimée.

    Selon le quotidien, après avoir relevé la plaque d’immatriculation de son agresseur, le policier a décidé de porter plainte pour «violences volontaires sur mineur de moins de 15 ans et outrages à personne dépositaire de l’autorité publique».

    Les enquêteurs ont rapidement retrouvé le suspect, qui a été arrêté puis placé en garde à vue.

    D’après l’enquête, l’homme est le père d’un lycéen qui a perdu un œil au printemps pendant une manifestation à Béziers.

    Au cours de la perquisition au domicile de l’agresseur, les enquêteurs ont trouvé des armes non-déclarées et des photographies de leurs collègues sur un portable. En outre, un fusil à lunette a été saisi. L’enquête a permis de prouver qu’il était en possession de l’identité de deux policiers qui seraient, pour le suspect, responsables des tirs qui ont gravement blessé son fils.

    L’homme doit comparaitre début décembre devant le tribunal correctionnel de Béziers.

    Tags:
    manifestation, Béziers, plainte, police, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik