France
URL courte
Incendie à Notre-Dame de Paris (156)
4626108
S'abonner

Des architectes chinois ont remporté un concours dit «populaire» de projets de restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, détruite partiellement par un incendie. Le concours, organisé par GoArchitect, a réuni plus de 200 architectes de 56 pays. Selon la publication ArchDaily, plus de 30.000 personnes ont pris part au vote.

Les architectes chinois Cai Zeyu et Li Sibei viennent de remporter le Concours de design Notre-Dame du peuple (People’s Notre-Dame Design Competition). Ils ont présenté un projet spectaculaire de reconstruction du toit et de la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris, intitulée «Paris Heartbeat». «Nous croyons que l'incendie de 2019 a marqué une nouvelle ère pour Notre-Dame», ont déclaré les architectes chinois lors de leur présentation.

Selon leur idée, le nouveau toit et la flèche de la cathédrale devraient combiner le souvenir des époques passées dont ce bâtiment a été témoin avec le présent et l'avenir. Le projet chinois propose de construire le toit de la cathédrale et de la flèche en matériaux réfléchissants modernes de manière à «refléter le passage du temps et des changements dans le paysage parisien».

Selon la présentation du projet, le point central de la conception chinoise est une capsule temporelle de Paris qui pourrait flotter au sommet de la flèche à l’aide de la technologie de la sustentation magnétique. Cette capsule serait conçue pour être ouverte tous les demi-siècles. La flèche elle-même, faite de miroirs, deviendrait une sorte de «kaléidoscope du paysage parisien».

Dossier:
Incendie à Notre-Dame de Paris (156)

Lire aussi:

Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Au Maghreb, les sites porno imbattables même face au Covid-19 - exclusif
Ancien sous-préfet, chargé du maintien de l’ordre: «désormais, j’ai peur de la police»
Tags:
reconstruction, concours, France, cathédrale Notre-Dame de Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook