France
URL courte
13216
S'abonner

Le Président a finalement choisi  son nouveau communicant. Joseph Zimet viendra remplacer Sibeth Ndiaye, devenue porte-parole du gouvernement, au moment où l’Élysée souhaite améliorer ses relations avec les journalistes qui se sont dégradées notamment après l'affaire Benalla.

Emmanuel Macron a nommé, après plusieurs mois de réflexion, un nouveau conseiller pour sa communication nationale. Ce sera Joseph Zimet, 46 ans, chef d'orchestre des commémorations de la Grande Guerre, qui accèdera à ce poste presque cinq mois après le départ de Sibeth Ndiaye, devenue porte-parole du gouvernement.

«Au sein du cabinet du Président de la République, il sera en charge de la presse et de la communication nationale du Président», a déclaré l’Élysée, ajoutant qu’il entrerait en fonction dès cette semaine.

Le chef de l’État n'avait plus de conseiller chargé de sa communication nationale depuis le départ de Sibeth Ndiaye, nommée fin mars secrétaire d’État porte-parole du gouvernement.

«Joseph Zimet n'est pas un communicant stricto sensu. Son parcours est révélateur de la volonté du Président de s'entourer de personnes à l'expertise plus large, avec une ouverture dans le choix des profils», a expliqué l'entourage d'Emmanuel Macron, cité par l’AFP.

L’Élysée et la presse

En effet, Joseph Zimet, historien de formation, a été notamment responsable de la politique de la mémoire du ministère des Armées.

Le cabinet présidentiel comptera ainsi deux conseillers en communication, Nathalie Baudon restant conseillère chargée de la communication internationale.

La nomination de Joseph Zimet marque un renouvellement de la communication présidentielle, alors que l’Élysée souhaite améliorer ses relations avec les journalistes. Celles-ci s'étaient dégradées notamment après l'affaire Benalla qui avait conduit le Président à s'en prendre à la presse qui avait dévoilé le dossier.

Lire aussi:

Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
AFP, journalistes, palais de l'Élysée, Alexandre Benalla, conseillers, communication, nomination, gouvernement français, porte-parole, Sibeth Ndiaye, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook