Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron lors du G7, le 24 août 2019, Biarritz

    La France est une puissance «amazonienne», estime Macron

    © AFP 2019 IAN LANGSDON
    France
    URL courte
    Relations Bolsonaro-Macron plus que tendues (22)
    282143
    S'abonner

    À travers «le territoire guyanais», la France est «une puissance amazonienne», a déclaré Emmanuel Macron à quelques heures de l’ouverture du G7 qui se tient à Biarritz du 24 au 26 août, pour justifier ainsi que le sujet des feux de forêt en Amazonie soit abordé.

    Peu avant l’ouverture du G7 à Biarritz, le Président français, interrogé par des journalistes, a évoqué le sujet des feux en Amazonie et le rôle que les sept puissances mondiales pourraient jouer pour y faire face.

    «Je pense que personne ne comprendrait qu’alors qu’il y a le feu littéralement en Amazonie, les sept puissances économiques démocratiques les plus importantes du monde se réunissent et n’en disent rien. À fortiori quand vous avez parmi ces sept puissances l’une d’entre elles qui est une puissance amazonienne, ce qui est le cas de la France», a-t-il lancé. Et d’ajouter:

    «La France, à travers le territoire guyanais, est une puissance amazonienne. Nous sommes autour de la table, nous sommes dans cette forêt, et donc nous devons trouver des solutions et donc bien évidemment qu’on va en parler.»

    ​Les feux en Amazonie

    Les feux de forêt qui se propagent rapidement en Amazonie sont en train de devenir un sujet diplomatique majeur aux multiples répercussions internationales, tandis que se multiplient les appels à sauver le «poumon de la planète».

    Le 23 août, Emmanuel Macron a accusé le Président brésilien Jair Bolsonaro de lui avoir «menti» sur ses engagements climatiques lors du sommet du G20 à Osaka. Dans ces conditions, la France a pris la décision de s’opposer au projet de traité de libre-échange entre le Mercosur et l'Union européenne.

    Dossier:
    Relations Bolsonaro-Macron plus que tendues (22)
    Tags:
    Emmanuel Macron, forêt, feu, Amazonie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik