Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron, France Digitale Day 2019

    De grosses start-up françaises bénéficieront de cinq milliards d’euros d’investissements

    © AFP 2019 JULIEN DE ROSA
    France
    URL courte
    10219
    S'abonner

    Une enveloppe de cinq milliards d’euros sera octroyée aux plus grandes start-up françaises par des assureurs et des banquiers nationaux, a déclaré ce mardi 17 septembre Emmanuel Macron lors du France Digital Day, un sommet technologique français et européen. «Il faut qu’en 2025, on ait au moins 25 licornes», a-t-il affirmé.

    Cinq milliards d’euros seront investis dans la Tech française, a annoncé ce mardi 17 septembre Emmanuel Macron en marge du France Digital Day, un grand rassemblement de start-up et de fonds d’investissements français et européens. Dans six ans, le leader français espère avoir 25 licornes [des start-up à capitalisation boursière supérieure à un milliard de dollars, ndlr] dans l’Hexagone et dynamiser le marché boursier du secteur technologique.

    La somme ne provient pas du budget de l’État, mais de plusieurs investisseurs institutionnels comprenant de grandes sociétés d’assurance et des banques. Il est prévu par l’exécutif que les capitaux seront répartis parmi des fonds spécialisés dans les technologies comme ceux de Bpifrance. Les investissements seront destinés au financement de start-up prometteuses du secteur, dont le nombre sera triplé à l’horizon de 2025. Il s’agit notamment de sept entreprises star françaises telles que Doctolib ou Blablacar.

    «Si nous ne construisons pas des champions dans tous les nouveaux segments, le digital, l’intelligence artificielle, nos choix ne seront plus souverains » et seront dictés par d’autres, a indiqué le chef de l’État français, faisant allusion à la Chine et aux États-Unis.

    M.Macron a aussi évoqué les efforts nécessaires pour adapter le système de formation français au besoin des entreprises de la Tech et des autres secteurs. Selon le Président français, le gouvernement prendra également des mesures pour aider les entreprises à embaucher les ingénieurs et techniciens dont elles ont besoin.

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Tags:
    Emmanuel Macron, France, start-up, technologies
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik