Ecoutez Radio Sputnik
    La marche pour le climat rejointe par les Gilets jaunes se tient à Paris

    Dégradations lors du duo Marche pour le climat/acte 45 des Gilets jaunes - images

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 40 semaines de mobilisation (38)
    18348
    S'abonner

    Cette journée de mobilisation s’est déroulée sous haute tension à Paris, les Gilets jaunes mêlés aux manifestants pour le climat. Dans l’après-midi, la police a déclaré que des militants «radicaux» s’étaient introduits dans la manifestation qui s’est par la suite déroulée entre dégradations de bâtiments et barricades en feu.

    Vitrines cassées, poubelles et barricades incendiées, une banque dégradée: c’est le paysage urbain dans lequel s’est tenue la plupart de la mobilisation des Gilets jaunes en ce 45e samedi. Ayant débuté dans le calme, la marche pour le climat a vite dégénéré et les incidents se sont multipliés dans la soirée.

    La préfecture de police a appelé à se désolidariser des «individus violents» qui se sont infiltrés dans le cortège qui s’est ébranlé vers 14h30 à partir du boulevard Saint-Michel, au niveau du jardin du Luxembourg. Selon la police, il s’agissait d’au moins 1.000 manifestants «radicaux» dont certains réalisaient des «exactions».

    Peu avant le croisement des boulevards Saint-Michel et Port-Royal, de petits groupes s'en sont pris à une banque, des abribus et ont tenté de démonter un chantier pour confectionner des barricades, a indiqué une journaliste de l'AFP.

    Au fur et à mesure que le cortège avançait, il passait devant des vitrines brisées de commerces, parfois couvertes de colorant. Les pompiers ont dû intervenir boulevard Saint-Michel où des motos ont été incendiées en plein milieu de la rue. La devanture du centre culturel égyptien a été saccagée.

    • Violences lors de la marche climat, le 21 septembre
      Violences lors de la marche climat, le 21 septembre
      © Sputnik .
    • Dégradations lors de la marche pour le climat, le 21 septembre à Paris
      Dégradations lors de la marche pour le climat, le 21 septembre à Paris
      © Sputnik .
    • Dégradations lors de la marche climat à Paris, le 21 septembre
      Dégradations lors de la marche climat à Paris, le 21 septembre
      © Sputnik .
    • Dégradations lors de la marche climat à Paris, le 21 septembre
      Dégradations lors de la marche pour le climat à Paris, le 21 septembre 2019
      © Sputnik .
    1 / 4
    © Sputnik .
    Violences lors de la marche climat, le 21 septembre

    Ces violences ont poussé les Ong Greenpeace et Youth For Climate à appeler à quitter la manifestation parisienne.

    Une partie du cortège poursuivait la marche sur le boulevard Port-Royal, où quelques jeunes vêtus de noir et masqués se trouvaient toujours parmi les manifestants, a constaté une journaliste de l'AFP.

    La marche pour le climat rejointe par les Gilets jaunes se tient à Paris
    © Sputnik .
    La marche pour le climat rejointe par les Gilets jaunes se tient à Paris

    La fin de la marche a été à nouveau émaillée d’échanges de projectiles et noyée de nuages de gaz lacrymogène. Aux alentours de 18 heures, des militants agressifs ont, depuis le parc de Bercy dans l'est de la capitale, jeté des projectiles sur des véhicules sur le quai en contrebas, perturbant la circulation sur cet axe très fréquenté. Les forces de l'ordre ont répondu en tirant de nombreuses grenades lacrymogènes en direction de ces manifestants installés en surplomb. La foule de manifestants a fini par être dispersée.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 40 semaines de mobilisation (38)
    Tags:
    dégradation, incendie, police, violences, manifestation, gilets jaunes, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik