Ecoutez Radio Sputnik
    un hôpital (image d'illustration)

    Il tente d’étrangler un policier qui le garde pour s’échapper de l’hôpital de Meaux

    CC0 / TryJimmy
    France
    URL courte
    439
    S'abonner

    Admis à l’hôpital après avoir tenté de mettre le feu à sa cellule, un prisonnier a décidé d’étrangler le policier qui le gardait pour s’enfuir. Il a été arrêté et placé en garde à vue, tandis que le fonctionnaire a été pris en charge après avoir perdu connaissance suite à cette agression.

    Un Roumain de 23 ans, détenu de la prison de Meaux-Chauconin, a tenté de s’enfuir de l’hôpital de Meaux, en Seine-et-Marne, vendredi 20 septembre, où il avait été admis quelques heures plus tôt, rapporte Le Parisien.

    Selon le quotidien, l’homme a été transporté à l’hôpital à cause d’une intoxication au monoxyde de carbone après avoir mis le feu à sa cellule du quartier disciplinaire. Un policier se trouvait dans un couloir de l’hôpital, devant la porte de la chambre du détenu pour le garder.

    Voulant s’évader, l’homme a décidé d’attaquer le fonctionnaire en l’étranglant. Le détenu a serré ses mains autour de son cou, jusqu’à ce que le policier perde connaissance. Mais il n’a pas réussi à s’échapper, car le personnel soignant est parvenu à l’en empêcher.

    Le Parisien relate que le prisonnier a ainsi été remis aux policiers et placé en garde à vue au sein même de l’hôpital, car il avait besoin d’être soigné. Quant au fonctionnaire agressé, en état de choc, il a été pris en charge et a reçu plusieurs jours d’incapacité totale de travail.

    D’après le quotidien, la garde à vue de l’agresseur, qui est toujours hospitalisé, a été levée dimanche 22 septembre. Le détenu restera à l’hôpital en attendant sa comparution prochaine devant le tribunal correctionnel de Meaux pour «évasion» et «dégradation de biens par incendie».

    Le Parisien précise que cet homme avait déjà été hospitalisé pour des douleurs au bras, le 8 décembre, après avoir tenté de s’enfuir en passant par le faux plafond des toilettes. Sa stratégie d’évasion avait alors échoué, le détenu était passé au travers et avait été retrouvé au sol. Il avait ainsi été interpellé et convoqué devant le tribunal.

    Tags:
    tribunal, interpellation, agression, détenus, policier, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik