Ecoutez Radio Sputnik
    Marche pour le climat, le 21 septembre à Paris

    «Qu'ils aillent manifester en Pologne!», dit Macron aux jeunes européens qui défilent pour le climat

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    74e session de l'Assemblée générale de l'Onu (25)
    7637103
    S'abonner

    Dans une interview accordée au Parisien à l’approche du sommet spécial sur le climat qui s’ouvre ce 23 septembre à l’Onu, Emmanuel Macron a accusé la Pologne de bloquer les ambitions climatiques de l’UE.

    Avant le sommet climat de l'Onu à New York, le Président de la République est revenu sur plusieurs semaines de mobilisation pour l’urgence climatique, jugeant les manifestations insuffisantes pour y répondre.

    «Défiler tous les vendredis pour dire que la planète brûle, c'est sympathique, mais ce n'est pas le problème», a-t-il déclaré dans un entretien au Parisien accordé avant le sommet spécial sur le climat qui réunit ce lundi 23 septembre à l’Onu une soixantaine de dirigeants mondiaux.

    «On doit rentrer dans une forme d'action collective. Je préfère que tous les vendredis on fasse de grandes opérations de ramassage sur les rivières ou les plages corses», a poursuivi le chef de l’État.

    Et de pointer la Pologne qui, aux côtés de la République tchèque, l'Estonie et la Hongrie, a bloqué en juin la stratégie de la Commission européenne pour une réduction à zéro émission nette d'ici 2050.

    «La vérité, c'est qu'il y en a un qui bloque tout, c'est la Pologne», s’est indigné Emmanuel Macron. «Mon objectif, c'est de convaincre les autres pays de bouger», a-t-il déclaré, avant d’ajouter en s’adressant aux jeunes qui manifestent en Europe: «Qu'ils aillent manifester en Pologne! Qu'on vienne m'aider à faire bouger ceux que je n'arrive pas à faire évoluer!».

    Vendredi 20 septembre, d'un bout à l'autre de la planète, des centaines de milliers de jeunes ont manifesté pour implorer les dirigeants mondiaux de faire leur devoir sur le climat, avec des rassemblements recensés dans 160 pays et plus de 5.000 villes, et une participation annoncée, mais difficile à vérifier, de quatre millions de personnes.

    Dossier:
    74e session de l'Assemblée générale de l'Onu (25)
    Tags:
    Pologne, UE, manifestation, ONU, Emmanuel Macron, France, climat
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik