France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 40 semaines de mobilisation (43)
5222126
S'abonner

La marche pour le climat qui s’est déroulé à Paris le 21 septembre a été marquée par des violences. Ainsi, sur une vidéo relayée sur Twitter par Média 25, un homme fait signe à un policier de baisser son LBD40 suite à quoi il reçoit un coup de poing dans la bouche.

Une séquence montrant un policier frapper un homme lors de la marche pour le climat qui a eu lieu samedi 21 septembre à Paris, le même jour que l’acte 45 des Gilets jaunes, a été diffusée par Média 25.

​La vidéo montre un individu s’approcher d’un policier qui semble mettre en joue une personne avec un LBD40 et lui faire signe de le baisser. En réponse, le gardien de la paix lui assène un coup de poing dans la bouche.

L’acte 45

La 45e mobilisation des Gilets jaunes s’est tenue le 21 septembre dans de nombreuses villes de France, dont à Paris où plus de 90.000 personnes ont manifesté, selon le Nombre Jaune. L’acte 45 a eu lieu en marge de la marche pour le climat. Parallèlement, une manifestation contre la réforme des retraites s’est également déroulée dans la capitale.

Les forces de l’ordre ont eu recours aux gaz lacrymogènes en début de matinée et tout au long de la journée en plusieurs endroits de la capitale. Dans l’après-midi, la police a constaté la présence d’«individus violents» réalisant des «exactions» dans le cortège.

Un dispositif équivalent à celui du 1er mai a été déployé par crainte de violences, d’après le préfet.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 40 semaines de mobilisation (43)

Lire aussi:

Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
Un 4e État américain autorise la formation des pelotons d'exécution
Nouvelle étape du déconfinement en France: ce qui change à partir du 19 mai
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Tags:
LBD (lanceur de balles de défense), gilets jaunes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook