France
URL courte
13414
S'abonner

Un homme de 80 ans a été mis en examen et écroué pour avoir tué son épouse de 74 ans, selon 20 Minutes. Un collectif affirme qu’il s’agit du 120e féminicide cette année.

Dans la nuit du 19 au 20 septembre, les gendarmes de Charente-Maritime ont été appelés par Michel Rigaudeau, un homme de 80 ans, qui venait de tuer sa femme «gravement malade» de 74 ans à l’aide d’une arme à feu avant de tenter de se suicider. Il a été emmené à l’hôpital pour soigner ses blessures, selon les faits rapportés par le quotidien 20 minutes.

Le procureur de la République de La Rochelle a indiqué que l’homme avait été mis en examen dès sa sortie de l’hôpital, le 27 septembre, pour meurtre par conjoint et qu’il a été placé en détention provisoire.

Un collectif féministe a affirmé sur sa page Facebook qu’il s’agit du 120e féminicide en France en 2019.

Début septembre, une nonagénaire avait été hospitalisée dans un état critique après qu’elle a été rouée de coups par son mari de 94 ans avant de succomber à ses blessures.

Lire aussi:

Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Charente-Maritime, féminicide, tentative de suicide, meurtre, personnes âgées
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook