France
URL courte
35379
S'abonner

Un chasseur est décédé le 26 octobre en raison d’un accident de chasse survenu en Ariège. Ayant fait office de rabatteur de gibier, il s’est fait tuer dans un champ de maïs par l’un de ses amis qui a tiré à l’aveugle. Ce dernier est poursuivi pour violences involontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Un chasseur de 70 ans a été  touché à la poitrine par la balle d’un de ses amis lors d’une battue aux sangliers en Ariège ayant eu lieu samedi, rapporte La Dépêche du Midi. 

Selon le quotidien, la victime rabattait le gibier vers les chasseurs qui se trouvaient de l’autre côté d’un champ de maïs, au moment où l’un d’entre eux a tiré à l’aveugle, selon les premiers éléments de l’enquête. La victime se trouvait à une dizaine de mètres du tireur.

Malgré les efforts des autres chasseurs puis des secours, l’homme est mort sur le coup sans pouvoir être ranimé. 

Le tireur, âgé de 77 ans, a reconnu sa faute. Il a été soumis à des contrôles d’alcoolémie et de stupéfiant, qui se sont avérés négatifs. Il devrait être poursuivi pour violences involontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Les enquêteurs tentent également de déterminer si cette battue répondait aux normes de sécurité.

Lire aussi:

Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
chasse, Ariège, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook