France
URL courte
13840
S'abonner

Un aide-soignant doit comparaître ce 30 octobre devant la cour criminelle de Versailles pour les viols de pensionnaires d’une maison de retraite dans les Yvelines. Il a avoué les faits qui lui étaient reprochés.

Un aide-soignant de 59 ans a avoué avoir violé trois pensionnaires d’une maison de retraite de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, dans le département des Yvelines, rapporte Le Parisien. Il doit comparaître ce mercredi 30 octobre devant la cour criminelle de Versailles.

Entre 2013 et 2018, le prévenu a en effet abusé de retraitées atteintes d’Alzheimer dans la maison de retraite où il travaillait depuis onze ans, relate la même source.

La directrice de l’établissement l’avait dénoncé aux gendarmes en avril 2018, l’homme ayant été surpris par une de ses collègues en train d’abuser d’une pensionnaire de 88 ans en pleine nuit.

L’employée avait été alertée par le comportement étrange de l’aide-soignant, qu’elle décrit comme «solitaire, parfois agressif» et «un peu porté sur l’alcool», d’après Le Parisien. Elle avait également remarqué qu'il passait beaucoup de temps avec certaines retraitées.

Après avoir nié les faits, le suspect a finalement avoué, affirmant avoir agi ainsi pour «tester sa virilité». Son jugement devrait être rendu jeudi 31 octobre.

Lire aussi:

Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Tags:
abus, retraité, viol, maison de retraite, Yvelines, aide-soignant
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook